Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Christiane Taubira: des missions et déceptions


Si la possibilité du départ de Christiane Taubira du gouvernement français était envisagée depuis plusieurs semaines, la ministre de la Justice a mis un point final à ce débat ce mercredi 27 janvier en remettant sa démission à François Hollande.


Christiane Taubira a quitté son poste de garde des Sceaux et de ministre de la Justice ce mercredi 27 janvier 2016. Illustration (c) Christian Larivière
Christiane Taubira a quitté son poste de garde des Sceaux et de ministre de la Justice ce mercredi 27 janvier 2016. Illustration (c) Christian Larivière
demission_de_taubira.mp3 Démission de Taubira.mp3  (821.29 Ko)

Membre du gouvernement socialiste depuis le début du quinquennat de François Hollande, Christiane Taubira a suscité de vifs débats, tant sur le fond que sur la forme. Femme, de couleur et possédant un franc-parler unique, étaient autant d’arguments suffisants pour nourrir ses détracteurs présents sur les réseaux sociaux et dans les médias identitaires. Sans formation en droit mais pourvue d’une ténacité et d’un esprit remarquable, Christiane Taubira a défendu pendant trois ans et demi ses projets.
Elle s’est notamment démarquée en défendant avec succès le mariage pour tous, devenue la réforme sociale majeure du quinquennat de François Hollande. On retient également la suppression des peines planchers instaurées pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy ainsi que la réforme pénale, introduisant principalement une nouvelle peine "hors les murs", pour les délits passibles d'une peine d'emprisonnement inférieure ou égale à cinq ans.
Néanmoins, la désormais ex-ministre n’a pas mené à terme toutes les réformes prévues dans son plan initial présenté en 2012. Parmi ses projets inachevés, on se souvient de la réforme de la justice des mineurs, du projet de loi organique sur l’indépendance et l’impartialité des magistrats et sur l’ouverture de la magistrature sur la société et du projet de loi ordinaire portant application des mesures relatives à la justice du XXIe siècle.
Ce mercredi 27 janvier 2016, l’ancienne député de Guyane quitte le ministère de la Justice et s’explique par un tweet sobre "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit". Quelques heures à peine après l’annonce de sa démission, le nouveau garde des Sceaux et ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, est affiché sur le site du Gouvernement.


28/01/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :