Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Clécy, le charme de la Suisse Normande


Par J. P. Rédigé le 07/08/2019 (dernière modification le 07/08/2019)

Au cœur de la Suisse Normande, sur les bords méandreux de L'Orne, Clécy est une commune pittoresque de 1.230 habitants répartis dans une quarantaine de hameaux épars, s'étendant sur 2.400 hectares. D'une grande richesse historique, naturelle et culturelle, Clécy est labellisé "Village de caractère du Calvados" depuis juin 2018.


Une richesse historique et naturelle

Viaduc de Clécy. © J. P.
Viaduc de Clécy. © J. P.
Témoignage de l'essor des chemins de fer français du XIXème siècle, le Viaduc de Clécy ou Viaduc de la Lande culmine à 30 mètres de haut sur 108 mètres de long, enjambant L'Orne grâce à ses 9 arches. Achevé en 1866, cette ligne de chemin de fer reliait Caen à Flers. Inaugurée le 15 mai 1873, elle a facilité l'émergence de Clécy ainsi que celle de la Suisse Normande. Dominé par les Rochers de la Cambronnerie et des Parcs, cet édifice offre un remarquable point de vue sur L'Orne et sur les Rochers des Parcs. Cet ouvrage impressionnant est régulièrement utilisé pour des descentes en rappel, les sensations fortes sont garanties.

Cette région naturelle doit son appellation aux premiers touristes de la fin du XIXème siècle venus la découvrir, grâce au nouveau réseau ferré, comparant alors ce relief accidenté à celui de la Suisse. En septembre 1932, lors d'une cérémonie officielle, Gaston Gourdeau sous-secrétaire d’État au Tourisme du gouvernement Édouard Herriot, décerne à Clécy le titre de capitale de la Suisse Normande. Cette capitale est devenue, au fil du temps, un lieu incontournable pour les activités de pleine nature: escalade, Via ferrata, parapente, VTT, randonnée pédestre et équestre, luge d’été, golf 18 trous, canoë-kayak et pédalo. Une demi-journée de descente de L’Orne en canoë ou kayak au départ de Pont-d’Ouilly pour une arrivée à Clécy, offre un panorama idéal de la Suisse Normande en passant notamment sous le viaduc. "Nous comptabilisons environ 50.000 descentes annuelles de L’Orne, de Pont-d’Ouilly à Clécy et de Clécy à Thury-Harcourt", souligne le maire Michel Bar.

Une source d'inspiration artistique

Cavalier, œuvre de Joë Big Big. © J. P.
Cavalier, œuvre de Joë Big Big. © J. P.
clecy,_le_charme_de_la_suisse_normande.mp3 Clécy, le charme de la Suisse Normande.mp3  (10.61 Mo)

Les paysages très divers et verdoyants de la Suisse Normande ont inspiré d'illustres peintres parmi lesquels André Hardy, Charles Léandre ou encore le Falaisien d’origine, André Lemaître. Toutefois, André Hardy, Paul-Émile Pissaro ainsi que Georges Moteley réaliseront davantage d’œuvres impressionnistes avec Clécy et ses environs comme modèle. D’ailleurs, le musée Hardy de Clécy présente une centaine de toiles et œuvres diverses du peintre ayant vécu de nombreuses années dans cette commune.

Aujourd'hui, Michel Bar et son équipe municipale œuvrent pour donner l'accès à l'art: "nous mettons à disposition des salles d’expositions: une au 48 rue de la poste, une autre dans l'ancienne menuiserie où s'est installée Kalbass'Art, une association d’art africain". Dans différents endroits du village sont aussi exposées des sculptures monumentales en fer de Joë Big Big, un artiste plasticien ghanéen, représentant des scènes de la vie quotidienne, des animaux ou des sportifs en action, tels qu'un archer ou un cavalier.

Un attrait touristique certain

Les guinguettes © J. P.
Les guinguettes © J. P.
La municipalité met un point d’honneur à maintenir et développer l’attrait touristique. "Nous souhaitons attirer le plus de monde possible l’été afin que les commerçants puissent améliorer leur chiffre d’affaire annuel, les aidant ainsi à passer la saison creuse qui est l’hiver. L’objectif de leur maintien bénéficie aux habitants".

Sur les bords de L’Orne, ouvertes de Pâques à octobre, les guinguettes attirent de nombreux visiteurs. À tel point qu’il est parfois difficile de louer un pédalo sans attendre une heure. Mais qu’importe, les glaces et boissons proposées permettent de patienter.

"Nous avons mis en place un jeu aventure à 13 euros, intitulé "À la recherche des Lumières Disparues", permettant de découvrir Clécy. Ouvert aux enfants de 5 à 13 ans, il se joue à plusieurs et dure 2 heures. Un sac est fourni avec tout le nécessaire: crayons de couleurs, carte...". Un bon moment à passer en perspective.

Place du Tripot. © J. P.
Place du Tripot. © J. P.
Finalement, la Normandie ne se résume donc pas aux Plages du Débarquement et à Deauville. La grande diversité naturelle de la Suisse Normande permet de découvrir une autre facette de la région. Et puis, il faut reconnaître combien la municipalité a œuvré afin de mettre tous les atouts de son village en avant et en valeur. Lors d'une promenade dominicale, en automne comme en été, force est de constater que les touristes y sont toujours présents, car il fait bon y flâner aussi, tout simplement... Pari réussi pour Clécy.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Facebook