Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Confinez Fin: Goût et Odorat sous Covid


Par Sophie Ong Rédigé le 30/04/2020 (dernière modification le 20/04/2020)

Ce sont des symptômes propres au Covid-19 "occidental": perte de l'odorat et du goût.



La perte du goût et de l'odorat était d'abord considérée comme des signes légers, des détails collatéraux à la maladie. Elle n'était d'ailleurs pas répertoriée par les malades asiatiques, et la fièvre et la toux restaient en tête de la liste des symptômes. Mais aujourd'hui, l'importance de l'anosmie et de l'agueusie, ces deux méchantes soeurs du coronavirus, sont revues à la hausse. Une récente étude clinique européenne menée sur 417 patients malades bénins note que plus de 85% d'entre eux ont subi une altération ou une perte totale de ces deux sens. On a d'abord lié cette affection à la ressemblance des symptômes du Covid-19 à ceux d'une grippe ou d'un rhume, qui peuvent aussi déclencher des épisodes similaires; cependant, dans ces cas-là, le goût et l'odorat sont en général modifiés car les voies nasales sont obstruées. Dans le cas du coronavirus, il semblerait que cela survienne alors que les patients n'ont pas le nez bouché. Elles seraient alors le résultat d'une attaque neurologique du virus.

Bien que la paralysie de ce deux organes semblent bénigne, ils constituent tout de même près de la moitié de nos cinq sens. "On n'y pense pas quand les a, et on ne se rend pas compte de leur nécessité, jusqu'à ce qu'on nous les retire!" s'exclame une patiente qui a souffert d'anosmie et d'agueusie complètes pendant plusieurs jours. Surtout, le grand danger tient au fait qu'il est facile de perdre l'appétit lorque ces symptômes surviennent. On n'a, comme qui dirait, plus goût à la vie! Mais les experts soulignent qu'il est important, et même primordial, de continuer à bien s'alimenter pour apporter à l'organisme les nutriments nécessaires à la guérison. Alors, que manger? C'est peut-être l'occasion de goûter - enfin, d'incurgiter plutôt - tous ces bocaux du fond du placard qu'on n'a jamais ouvert... L'occasion aussi de se focaliser sur d'autres aspects de la nourriture: Couleur, température, texture et saveurs. La langue détecte encore le sucré, le salé, l'acide ou l'amer, mais plus aucun parfum. Si elles se dissipent en général après dix ou quinze jours, l'anosmie et l'agueusie semblent pourtant véritablement symptômatiques de l'infection et sont prises de plus en plus au sérieux par les chercheurs. Alors, ouvrez narines et papilles! Et si vous détectez un changement, il est préconisé de se confiner totalement pendant 7 jours.

confinez_fin.m4a Confinez-fin.m4a  (650.46 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Facebook