Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Courrier des lecteurs - Des enfants esclaves pour ramasser les fèves de cacao


Par Ange Philippe Mattei Rédigé le 04/03/2013 (dernière modification le 18/04/2018)

Hum! Le chocolat! Pauvres enfants...


L'esclavage dans toute son abjection

Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
Les enfants esclaves
Dans les milieux urbains, des dizaines, voir des centaines de milliers de filles travaillent comme employées de maison. De l’aube à la tombée de la nuit, leur tâche consiste à faire le ménage complet.
L'esclavage dans toute son abjection.
La question du travail des enfants et surtout des pires formes de travail des enfants, dans le secteur cacaoyer en Afrique de l’ouest, constitue une préoccupation grandissante de par le monde entier.

Des enfants esclaves pour ramasser les fèves de cacao
Une étude de l’UNICEF estime que 1,1% des moins de 18 ans sont victimes du trafic d’enfants, dont 90% sur le territoire ivoirien. Le travail des enfants toucherait 22,2% de la population infantile.
En Côte d’Ivoire, environ 800.000 familles d’agriculteurs vivent de la culture du cacao. 250.000 enfants travaillent dans les plantations de cacao, 60 % des enfants qui travaillent dans les plantations ont moins de 14 ans et 40% d’entre eux sont des filles.
Le travail est peu rémunéré dans les plantations et le plus souvent ce sont les petites exploitations qui vendent leurs fèves à des entreprises de transformation.

Elles n’ont pas les moyens de rémunérer des employés ou de financer la scolarité de leurs enfants.
Les enfants qui viennent des pays voisins (Mali, Burkina Faso et Togo) sont considérés comme une simple marchandise. Ils sont enlevés à leur famille pour travailler dans des exploitations sans scrupules en leur promettant un vélo ou une scolarité fictive.
Plus de la moitié des enfants manipulent des pesticides sans aucune protection. Ils utilisent des machettes pour l’écabossage, pour déraciner les arbres et déboiser les buissons afin de créer de nouvelles surfaces cultivables. Ils transportent des sacs de cabosse de cacao jusqu’à 40 kg et ne sont pas soignés.
Dans une plantation de cacao les journées sont longues, au moins 10 heures.

Où vont ces enfants?
Tandis que les flammes rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu;
Et qu'une folie épouvantable broie
Fait de cent milliers d'hommes un tas fumant;
Pauvres morts! Dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,
Nature! Toi qui fis de ces hommes des saints.
Où vont ces enfants, orphelins de la vie
Ces petits anges aux visages palis
Et que la fièvre maigrit
Dans les plaines de désert stérile
Créant une misère facile,
Arrêtant, trop souvent leurs vies inutiles.







ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook