Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Cultivons Nous, la nouvelle plateforme dédiée à la considération des agriculteurs


Par Louise Guthauser Rédigé le 08/06/2020 (dernière modification le 26/05/2020)

Le 29 avril dernier, le réalisateur du film “Au nom de la Terre” continuait dans sa lancée d'éveil des consciences sur les conditions de travail et de vie des agriculteurs en créant la chaîne de télévision en ligne Cultivons Nous. Cette initiative est d’autant plus actuelle concernant la crise sanitaire que nous traversons, à l’origine de remises en questions sur les modes de vie de nombreux Français.


cultivons_nous.mp4 cultivons nous.mp4  (1.93 Mo)

Le long-métrage Au nom de la Terre mettant en scène Guillaume Canet en tant qu’agriculteur d’Édouard Bergeons a connu un franc succès à sa sortie, en 2019. Avec plus de deux millions d’entrées, le réalisateur fait une grande avancée sur son objectif d’éveil de consciences sur l’agriculture. Aujourd’hui, un agriculteur se suicide chaque jour et c’est plus de la moitié d’entre eux qui partiront à la retraite d’ici dix ans, ce dont peu de personnes sont informées. Selon Édouard Bergeons, la démocratisation de l’information sur l’agriculture est trop partielle, les urbains s’y intéressent trop peu. Il décide donc de se lancer dans un nouveau projet de pédagogie de l’agriculture et de ce que nous retrouvons dans nos assiettes.

Édouard Bergeons et son collaborateur Antoine Robin ont donc lancé la chaîne de télévision en ligne Cultivons Nous. Ayant pour parrain Guillaume Canet, la plateforme dédiée à l’agriculture a pour ambition de recoudre le lien entre la terre et les urbains. Pour son créateur, c’est une "chaîne thématique de l’agriculture, du bien manger et de la transition écologique". En effet, les Français sont très peu au courant de la situation des agriculteurs et de ce qui arrive dans leurs assiettes. Cultivons Nous a pour but revaloriser les paysans aux yeux des téléspectateurs et de leur faire prendre conscience de ce qu’ils mangent. La chaîne sert de pédagogie pour les petits comme pour les grands, ce qui fait sens surtout en période de crise sanitaire quand la plupart des gens s’interrogent sur leur mode de consommation et sur leur mode de vie.

En effet, la sortie de Cultivons Nous était initialement prévue pour juin mais le confinement a permis d’avancer sa sortie. Selon le créateur de la chaîne, c’est une bonne chose. Il confie au journal en ligne Info Durable que "la pandémie qui nous touche actuellement a créé des questionnements supplémentaires sur notre consommation, la sécurité alimentaire et sanitaire entre autres, donc nous avons mis les bouchées doubles afin de lancer cette chaîne pendant le confinement ".

La chaîne de télévision propose de nombreuses rubriques axées sur une thématique en particulier. Le contenu proposé permet d’en apprendre plus sur les agriculteurs, sur les nouvelles techniques de culture, sur ce que l’on mange ou encore sur ce que l’on boit. Dès le 18 mai, la rubrique “Jeunes pousses” sera disponible pour les plus jeunes téléspectateurs. L’abonnement est de 4,99 euros par mois, dont un euro reversé pour l’association Solidarités Paysans, qui oeuvre à la préservation des droits sociaux des agriculteurs et leur apporte un soutien moral et financier.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Facebook