Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.E.

Des milliers de personnes luttent pour survivre au Yémen


Les personnes déplacées et les habitants subissent les effets des combats - terminés depuis plusieurs mois -, la plupart se logeant dans des tentes ou dans les ruines de leurs maisons. En collaboration avec le Croissant-Rouge du Yémen, le CICR s'efforce d'aider aussi des milliers de personnes vivant en dehors des camps, sans abri, souffrant de températures souvent inférieures à zéro.


Au cours des trois derniers mois, les tensions ont augmenté au nord du pays, dans le gouvernorat de Saada, avec des affrontements armés. Les températures très froides ont aggravé cette situation, les récoltes sont endommagées, les moyens de subsistance des personnes - qui sont déjà les plus défavorisées - risquent d’être détruits.

Le CICR relate qu'au sud de Saada, dans le gouvernorat d'Amran, "des milliers de personnes sont encore tributaires de l’aide humanitaire du CICR, notamment de l'eau potable dont quelque 11.200 personnes déplacées et habitants bénéficient régulièrement. Pour aider à préserver les moyens de subsistance - et donc la vie - de plus de 10.000 personnes vulnérables dans les districts de Harf Sufyan et d’al-Asha, dans le gouvernorat d'Amran, au nord du pays, le CICR a traité 43.000 animaux contre les vers à vis, un parasite mortel transmissible à l'homme. Bien que la plupart des personnes du gouvernorat vivent de l'agriculture, la majorité de celles qui vivent à Harf Sufyan, à al-Asha et ailleurs au nord d'Amran comptent sur le bétail comme principale source de revenu. La vente d'un mouton ou d’une chèvre, par exemple, permet de gagner l'équivalent de 80 à 100 dollars US, ce qui permet de nourrir une famille de sept personnes pendant deux semaines. Une vache vaut au moins 500 dollars US, sans compter la valeur du lait qu'elle produit. À ce jour, au moins 10.200 personnes ont bénéficié de la campagne de traitement contre les vers à vis."

09/01/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :