Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube Channel
 

Des séjours adaptés pour les personnes autistes


Par Rédigé le 2 Décembre 2016 (dernière modification le 1 Décembre 2016)


Depuis 2007, l’association Allier Sésame Autisme organise des séjours vacances adaptés. Rencontre avec Christine Meignien, présidente de l’association locale et de la Fédération nationale Sésame Autisme.


sejours_autistes.mp3 Sejours autistes.mp3  (897.14 Ko)

L’histoire commence à Paris en 1963 avec l’association au service des inadaptés présentant des troubles de la personnalité (ASITP), première association de parents d'enfants et d'adultes autistes. Elle devient la Fédération Française Sésame Autisme (FFSA) en 1990 puis se sépare en deux branches en 1997 avec d’un côté la Sésame-Autisme Gestion et Perspectives association gestionnaire, et de l’autre la Fédération Française Sésame Autisme. La Fédération est une entité politique qui n’a pas de vocation de gestion: c’est l’interface entre les actions locales et les pouvoirs publics. Parmi les 32 associations régionales ou départementales affiliées, l’association Allier Sésame Autisme (ASA) organise des séjours vacances adaptés depuis 2007.

Afin d’accueillir au mieux les personnes autistes, un dossier répertoriant les particularités, besoins et centres d’intérêt des vacanciers est demandé avant leur arrivée. Pour Christine Meignien, présidente de l’association locale et de la Fédération nationale Sésame Autisme, il est important de pouvoir mettre en place des séjours personnalisés et adaptés à chacun. Côté personnel, si le statut de centre de vacances appelle à recruter des animateurs, la présidente souligne qu’il s’agit principalement de personnes dotées de certaines compétences et ayant suivi un cursus d’éducateur spécialisé, de moniteur éducateur, etc.

Si les séjours vacances se déroulaient auparavant dans des gîtes loués pour l’occasion, l’ASA a ouvert une structure spéciale le 31 juillet 2016 à Chazemais (03). Un changement pour les personnes accueillies qui profitent désormais d’un lieu adapté à leur situation et respectueux de leur intimité. Mais c’est surtout un grand bouleversement pour l’association qui est désormais dans l’accueil ponctuel avec une structure permanente. Christine Meignien précise que si l’équipe "souhaitait répondre toute l’année à des besoins", elle est également inquiète: "il n’y a aucune garantie d’être complet toute l’année". La volonté d’accueillir au mieux les personnes autistes et les moyens mis en place par l’association semblent être un bon point de départ pour réussir ce défi.

Page Facebook de l’ASA












Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook




Retrouvez le Podcast Journal :