Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Docétaxel, un médicament sous haute surveillance


Par Rédigé le 27/02/2017 (dernière modification le 26/02/2017)

Le Docétaxel, médicament utilisé dans le traitement des cancers du sein par chimiothérapie, aurait fait cinq victimes en France en 2016. Ces femmes, traitées pour un cancer du sein à un stade précoce, seraient décédées après l’injection de ce médicament. L’Institut national du cancer et l’Agence du médicament ont recommandé d’éviter son utilisation et l’enquête est actuellement en cours.


Enquête sur un médicament mortel

Illustration. Image du domaine public
Illustration. Image du domaine public
docetaxel.mp3 Docétaxel.mp3  (227.14 Ko)

Les décès sont survenus dans trois établissements différents. Les victimes, atteintes d’un cancer du sein auraient reçu une injection de Docétaxel, soit avant l’opération pour réduire la taille de la tumeur, soit après l'intervention pour réduire le risque de récidive.

Toutes sont décédées d'une entérocolite, une inflammation de l'intestin grêle et du colon. "Au mois d'août, des médecins de l'IGR contactent l'Agence du médicament. Ils lui signifient que quatre femmes ont fait des chocs septiques après administration du générique du Taxotère et que, parmi elles, trois sont décédées. Ils observent qu'a priori ce n'est pas le princeps de Sanofi qui serait en cause, mais bien sa copie, le générique", détaille Le Figaro.

Les profils des victimes interpellent. En effet, ces femmes âgées de 46 à 73 ans avaient un cancer diagnostiqué à un stade précoce sans métastase, donc de pronostic favorable. Autrement dit, on ne s'attend pas à des effets indésirables aussi graves avec un traitement dit "adjuvant", c'est-à-dire complémentaire à la thérapie principale.

Dans un communiqué diffusé jeudi 16 février 2017, l'Institut Curie souligne que deux décès de patientes (le 1er juin 2016 et le 4 février 2017) ont été signalé à l'ANSM. Les autorités ont recommandé d’éviter temporairement ce médicament.
De plus, l'Institut Curie a, par mesure de précaution, stoppé l'utilisation du Docétaxel pour les traitements des cancers du sein et proposé le Paclitaxel en solution de remplacement.

Actuellement en cours de finalisation, l'enquête sera présentée le 28 mars 2017 au comité technique de pharmacovigilance.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook