Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Élection présidentielle au Sénégal: "La démocratie en a pris un coup" selon Ousmane Sonko


Par Rédigé le 05/03/2019 (dernière modification le 04/03/2019)

Le président de la coalition Sonko 2019 estime que l'élection présidentielle est entachée d'irrégularités. Il refuse de reconnaitre les résultats publiés par le célèbre juge Demba Kandji.


"Un scrutin piégé"

Ousmane Sonko, président de la coalition Sonko 2029- Photo (c) remise à Erick Salemon Bassène par le candidat par le biais d'Abdou Sané
Ousmane Sonko, président de la coalition Sonko 2029- Photo (c) remise à Erick Salemon Bassène par le candidat par le biais d'Abdou Sané
neue_aufnahme_9.m4a Sénégal présidentielle.m4a  (317.84 Ko)

"Ce scrutin a été piégé en amont par un processus électoral conduit de façon cavalière, et au cours des opérations électorales avec la création illégale de bureaux de vote y compris le jour du scrutin, dépassement du nombre d’électeurs par bureau, gonflement artificiel de la population électorale et d’autres irrégularités sur lesquelles nous reviendrons plus amplement" a-t-il déploré vendredi 1er mars 2019 devant ses militants et un parterre de journalistes au siège de son parti à Dakar.

Malgré tout, poursuit-il, "nous constatons que le président sortant est déclaré élu dès le premier tour à 58,27%. C’est donc tout naturellement que tous les candidats de l’opposition ont rejeté ces résultats. Le triomphe restera sans gloire pour le vainqueur. La démocratie en a pris un coup, il faut le regretter et se tenir prêt".

Et Ousmane Sonko de poursuivre: "L’avenir, c’est maintenant. Cet avenir, si nous le voulons radieux, nous devons le préparer dès maintenant en faisant preuve d’une grande capacité d’organisation et d’ouverture. Pour lui, "l’espoir suscité par notre ligne politique sera entretenu, consolidé et transformé en force décisive pour les prochaines échéances électorales", a-t-il ajouté. Pour conclure, l’ancien fonctionnaire radié par le président Macky Sall "invite donc tous les Sénégalais patriotes à nous rejoindre pour parachever la marche vers la vraie rupture".










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook