Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

European Le Mans Series 2014 – Retour sur le round 2: Imola

Vos articles dans votre Podcast Journal


Par Laurent Fradon Rédigé le 24/05/2014 (dernière modification le 24/05/2014)

Longtemps leader de la course mais piégé par l’entrée en piste du safety car au moment où l’Alpine A 450 était en tête, l’équipe Signatech-Alpine et Nelson Panciatici réussissent tout de même à monter sur le podium. Ce n’était plus arrivé depuis le Hungaroring 2013 qu’ils avaient remporté de main de maitre. Ils viennent de se relancer pour la course au titre et occupent désormais la 3e place du classement général provisoire de l’European Le Mans Series.


Photo courtoisie (c) DR
Photo courtoisie (c) DR
La première journée a été consacrée à adapter l’Alpine A 450 aux pneumatiques Dunlop qu’ils découvraient. Si le challenge n’était pas facile, le résultat a été à la hauteur de leurs espérances puisque Nelson Panciatici se plaçait en seconde position des premiers essais libres et confirmait ensuite avec le meilleur temps de la journée.

Troisième des qualifications, Nelson Panciatici prenait un excellent départ en plongeant à l’intérieur dès le premier virage de la course pour s’emparer de la seconde position. Collé au leader, il devait ensuite composer avec le trafic dès le premier quart d’heure et laissait la voiture dans une position idéale à ses coéquipiers qui s’emparaient rapidement de la première place avant que l’Alpine A 450 reste bloquée une vingtaine de seconde lors du deuxième ravitaillement. Elle se retrouvait de nouveau en tête avant que le safety car ne rentre en piste alors que l’équipe Signatech-Alpine venait de ravitailler, l’obligeant à faire un complément d’essence à quelques tours de l’arrivée.

Nelson: "Nous avons réussi à trouver les bons réglages pour avoir une voiture performante et bien équilibrée. Olivier, notre ingénieur a fait un énorme travail, ce qui n’était pas facile avec les nouveaux pneumatiques. Pendant la course, mon relais s’est bien passé. J’ai réussi à prendre la deuxième place dès le premier virage et à signer le meilleur temps en début de course. Il fallait ramener la voiture à cette position pour mettre mes coéquipiers, Paul Loup Chatin et Oliver Webb, dans les meilleures conditions. Ils ont fait ensuite ce qu’il fallait pour être en position de gagner, les aléas de la course en ont décidés autrement. C’est une belle récompense pour l’équipe. Nous étions rapides lors de chaque session, c’est parfait avant Le Mans!"

Philippe Sinault, le patron de l’équipe Signatech-Alpine: "Nous sommes à nouveau dans le match! Toute l’équipe s’est mobilisée depuis Silverstone pour que l’Alpine A450 retrouve son rang. Même s’il y a encore des points sur lesquels nous devons travailler, ce podium nous met en confiance avant les 24 Heures du Mans. A Imola, nous avons été rapides en essais, en qualifications et en course. Nous avons montré que nous pouvions dépasser d’autres concurrents et être en tête. Nous avons découvert l’utilisation des pneus Dunlop durant cette épreuve. C’est une bonne base pour la suite de la saison. Nous entrons dans une spirale positive au meilleur moment."

Dès la semaine prochaine, l’équipe Signatech-Alpine va commencer son programme d’essais en vue des 24 Heures du Mans. Nelson Panciatici et ses coéquipiers seront ensuite présents le 1er juin à la Journée Test des 24 Heures du Mans avec le nouveau kit aérodynamique où l’Alpine A 450 voudra confirmer son potentiel.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook