Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Expo: Le photographe béninois Roger DaSilva présenté à la foire Also Known As Africa à Paris


Par Cannella Gerber Rédigé le 30/10/2019 (dernière modification le 04/11/2019)

La foire AKAA propose une panoplie de clichés du photographe béninois Roger DaSilva décédé en 2008, représentant un Sénégal peu documenté.


Une collaboration avec la Josef and Anni Albers Foundation et le Korsa

Photographies prise par Roger Da Silva représentant  Madame Gomez and children, Dakar, c. 1958 - Tante Kata / Angelique, Dakar, c. 1961. Photo courtoisie © DR.
Photographies prise par Roger Da Silva représentant Madame Gomez and children, Dakar, c. 1958 - Tante Kata / Angelique, Dakar, c. 1961. Photo courtoisie © DR.
roger_dasilva.mp3 Roger daSilva.mp3  (3.19 Mo)

La foire AKAA ("Also Known As Africa") permettra d'exposer le travail de Roger DaSilva pour la première fois en dehors du Sénégal. Cette foire d’art contemporain et de design qui se consacre à l'Afrique met en avant une sélection d'artistes et oeuvres d’art avec un objectif commun: Le rayonnement de l'art africain. Elle aura lieu du 9 au 11 novembre 2019 à paris.

Parmi les 75.000 clichés retrouvés après sa mort à son domicile à Dakar, 100 photos ont été sélectionnées par la Josef and Anni Albers Foundation. Avec l’aide de son fils Luc DaSilva et de sa fondation sénégalaise Xaritufoto, la fondation a mis en oeuvre la restauration de certains clichés faisant partie du patrimoine artistique sénégalais. Un patrimoine qui permettra de subventionner les besoins d’une galerie d'art sénégalaise.

Un Sénégal peu documenté

Photographié par Roger DaSilva, De gauche à droite: Dakar, c. 1952 Ella Fitzgerald, Inconnue, Louis Armstrong, Bara Djouf de la Journal Officiel.- Roger daSilva, auto-portrait avec Ella Fitzgerald, Dakar, c. 1952. Photo courtoisie © DR.
Photographié par Roger DaSilva, De gauche à droite: Dakar, c. 1952 Ella Fitzgerald, Inconnue, Louis Armstrong, Bara Djouf de la Journal Officiel.- Roger daSilva, auto-portrait avec Ella Fitzgerald, Dakar, c. 1952. Photo courtoisie © DR.
Formé à la photographie en France et après de nombreuses années passées à photographier des blessés de guerre, Roger DaSilva déménage à Dakar où il se consacre pleinement à la photo et y ouvre son premier studio en 1953. Il se lance alors dans une série de portraits représentant les Dakarois. De l'après Guerre à l'indépendance du pays, ce Sénégalais de coeur nous fait voyager à travers ces divers portraits.

L'art de la photographie portraitiste DaSilva est varié, il s'agit d'immortaliser des moments, des lieux et des visages. D’une famille lambda, des boxeurs à la fin de leur combat, en passant par Louis Armstrong lors d'une soirée. Il dresse un portrait complet du quotidien de Dakar, de ses habitants et de ses visiteurs. Des photos en noir et blanc ancrées dans la diversité qui témoignent de beaucoup de mixité et de vie dans la capitale sénégalaise.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook