Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Homéopathie : 45 députés disent "non au déremboursement"


Par Rédigé le 03/08/2019 (dernière modification le 25/07/2019)

45 députés considèrent que l'homéopathie répond "à un réel besoin médical" et qu’elle doit continuer à être prise en charge par la sécurité sociale.


45 députés considérent l'homéopathie comme efficace Photo by freestocks.org on Unsplash ©
45 députés considérent l'homéopathie comme efficace Photo by freestocks.org on Unsplash ©
Alors que la Haute autorité de santé (HAS) avait conclu à l’inefficacité de l’homéopathie, des élus de tout bord s’opposent à la décision de déremboursement de cette dernière prise par le gouvernement, dans une tribune publiée par Le Journal du Dimanche.

Le déremboursement d’une «"fake-médecine"

À la demande du ministère des Solidarités et de la Santé, la Haute Autorité de santé a récemment évalué le bien-fondé du maintien au remboursement des médicaments homéopathiques. Au terme de la première évaluation scientifique française de ces médicaments, la commission de la transparence a rendu un avis défavorable à leur prise en charge par l’assurance maladie en raison de l’absence de preuve de leur efficacité. À la suite de cette expertise, le gouvernement a finalement annoncé au début du mois de juillet une diminution progressive de la prise en charge de l’homéopathie. Par cette décision, l’exécutif a littéralement relégué l’homéopathie au rang de "fake-médecine".

L’homéopathie répond à un réel besoin médical

Face à cette décision du gouvernement, 45 députés se sont indignés dans une tribune publiée dans le JDD : "l'homéopathie répond à un réel besoin médical. Elle contribue indéniablement à diminuer la consommation médicamenteuse et ainsi à combattre l'antibiorésistance, reconnue comme un problème majeur en termes de santé humaine et animale au niveau international", affirment ces parlementaires de tout bords : LR, UDI et indépendants, PS, Libertés et territoires, LREM ainsi que MoDem.

Il est pour eux difficile d’accepter l’idée que l’homéopathie "qui a longtemps été reconnue par les autorités et la communauté médicale (…) puisse soudainement être reléguée au rang de ‘fake-médecine".

Un report vers des médicaments couteux et aux multiples effets indésirables

Pour ces députés qui ne comprennent pas "pourquoi l’homéopathie dérange", ce déremboursement total de l'homéopathie "entraînera inévitablement un fort pourcentage de report vers la médecine traditionnelle, plus coûteuse et présentant également davantage de risques d'effets indésirables et secondaires". Dans leur tribune, ils demandent donc "au gouvernement de maintenir le niveau de remboursement à 30% de cette méthode thérapeutique". L'homéopathie ne sera plus remboursée par la sécurité sociale d'ici à un an et demi, a tranché début juillet le gouvernement.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook