Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Incendie de Notre-Dame : Seulement 9% des dons versés


Par Rédigé le 20/07/2019 (dernière modification le 19/07/2019)

Presque deux mois après l’incendie de Notre Dame, seulement 9% des promesses de dons ont finalement été versées.


"Seulement 9% des promesses de dons versés à la cathédrale de Paris." unsplash.com © @_ananas_
"Seulement 9% des promesses de dons versés à la cathédrale de Paris." unsplash.com © @_ananas_
C’est près de 850 millions d’euros qui avaient été promis par de généreux donateurs pour reconstruire le monument. Mais à huit semaines du sinistre, seulement 82 millions d’euros ont été collectés. En plus de l'État, quatre structures reçoivent les dons pour Notre-Dame : la Fondation pour le patrimoine, la Fondation de France, le Centre des monuments nationaux et la Fondation Notre-Dame.
 

Des dons versés au compte-gouttes

En réalité ce décalage s’explique par le fait que les plus gros donateurs versent leurs dons en plusieurs fois, conformément à ce qu’ils avaient annoncé. Cette déconvenue n’est donc pas liée au manquement à leur promesse des 41 000 particuliers, qui ont sans doute honoré leurs engagements.
C’est en réalité, LVMH, les familles Pinault et Arnaud, gros donateurs, qui attendent le devis des travaux avant de verser les sommes promises (200 millions pour LVMH et Arnaud et 100 millions pour la famille Pinault). Une façon de contrôler la destination de cet argent et d’éviter que l’État ne le place afin de le faire fructifier. Et pour cause, la majorité des dons collectés jusqu’ici ont été versés à la Fondation du patrimoine (qui a reçu plus de 54 millions d’euros) au détriment de l’État.
 

Une situation "normale"

Pour Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation de Notre-Dame, interviewé par France info : "a situation est normale puisque les travaux n’ont pas commencé". Il assure que les dons continuent d’arriver au fur et à mesure de l’avancée des réparations : "nous collectons environ 200 000 euros chaque semaine par chèque et par dons via internet". Tout est donc conforme à ce qui été prévu, sauf peut-être l’avancement des travaux qui semble s’éterniser.
 

Un chantier encore long

Les travaux semblent n’avancer qu’à petits pas, selon certains :"Le chantier de sécurisation a vocation à durer encore longtemps, explique Antoine-Marie Préaud, conservateur régional des Monuments historiques d’Île-de-France. Tant que les voûtes n'auront pas été diagnostiquées et sécurisées, on ne pourra pas parler d'une sauvegarde totale de la cathédrale".

Invité des 4 Vérités sur France 2, le ministre de la Culture, Franck Riester, a confirmé ce point vendredi 12 juillet : "La voûte n'a pas encore été sécurisée, elle peut toujours s'écrouler", a-t-il expliqué. L’écoulement des dons devrait donc se prolonger dans le temps.


 








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook