Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Interview: David Degroote Pergoud coach sportif


Ayant été implanté seulement à partir des années 2000 en France, le métier de coach sportif continue de se développer et d’attirer un public de tout âge. David Degroote Pergoud, jeune coach sportif passionné nous en dit plus sur le monde de la forme...


'Ce métier est amené à évoluer dans les années à venir'

David Degroote Pergoud (c) Bruno Jonquet
David Degroote Pergoud (c) Bruno Jonquet
podcast_ddp.mp3 Podcast DDP.mp3  (295.93 Ko)

Islem Salmi: Bonjour David et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Afin de te présenter, peux-tu nous parler rapidement de ton parcours sportif et professionnel?

David Degroote Pergoud: Je découvre le football à l’âge de 9 ans. Jusqu’à l’âge de 16 ans j’évolue dans les meilleures catégories de jeunes ce qui fait naître en moi un esprit de compétiteur. Des résultats scolaires insuffisants me priveront de sport-études mais me permettront quand même, par la suite, d’obtenir un BTS Action Commerciale qui viendra compléter un baccalauréat gestion.
Fort de ces diplômes, j’allie pendant une dizaine d’années une carrière de footballeur amateur à une vie professionnelle dans laquelle je m’ennuie. Assureur puis agent immobilier et à nouveau assureur, je n’attends qu’une seule chose : la fin de la journée de travail pour pouvoir aller nager ou courir ! Je réfléchis alors à une reconversion professionnelle sachant que mon épanouissement passera obligatoirement par le plaisir… Lors de mon parcours professionnel, tuteur d’étudiants en BTS Assurances, j’ai aimé transmettre mes compétences.
En tant que sportif, la pratique de la natation, de la course à pied et la fréquentation régulière d’une salle de sport me procurent la sensation de bien-être. Être bien et le transmettre… devenir coach sportif est alors apparu à mon sens comme une évidence!


Davis Degroote Pergoud répondant aux questions d'Islem Salmi (c) Bruno Jonquet
Davis Degroote Pergoud répondant aux questions d'Islem Salmi (c) Bruno Jonquet
IS: Quel conseil donnerais-tu à un futur coach sportif?

DDP: Je lui conseillerais de faire preuve de disponibilité, de réactivité et d’avoir une faculté d’adaptation au dessus de la moyenne.

IS: Quel conseil donnerais-tu à une personne qui souhaiterait avoir un coach sportif?

DDP: De ne pas se tromper dans son choix (rires)… Plus sérieusement, il faut impérativement s’assurer que le coach soit titulaire d’un diplôme d’État lui permettant d’exercer en toute légalité ce qui, malheureusement, n’est pas toujours le cas…

IS: La concurrence est-elle importante dans ton métier?

DDP: Oui, il existe une concurrence importante dans notre région qui comporte un potentiel client important.
Ceci étant, le domaine d’intervention du coach sportif est suffisamment vaste pour qu’il y ait du travail pour tout le monde, en tout cas pour les plus sérieux.
Ce métier est jeune et sera certainement amené à se développer et à évoluer encore dans les années à venir.

IS: Ta devise c’est "avec vous de l’objectif au résultat", comment fais-tu pour te démarquer de cette concurrence? Quel est ton secret?

DDP: Je me démarque de la concurrence en faisant bien ce que je sais faire. Je mets notamment à profit mes compétences professionnelles pour prévenir et lutter contre des problèmes de santé publique (mal de dos, surcharge pondérale, maladies cardio-vasculaires…). Passionné par mon métier, je mets en œuvre tous les moyens possibles pour permettre à mes clients d’atteindre leurs objectifs sans hésiter à me remettre en question et à me tenir informé des dernières évolutions en matière de méthodes d’entraînement. Ceci-dit, je ne suis ni ostéopathe, ni diététicien… Partant de ce principe, je me suis entouré de professionnels ultra-compétents dans le domaine de la santé et de l’alimentation. En résumé, mon secret est d’accompagner mes clients en toute humilité sans me prendre pour quelqu’un d’autre.

IS: Quelles sont les principales difficultés que tu rencontres dans ton métier?

DDP: La principale difficulté est de faire entendre qu’être coach sportif c’est un métier à part entière. Après, en termes de disponibilité, il n’est pas toujours facile de jongler avec mon emploi du temps et les souhaits de mes clients…

IS: Si tu devais définir ta profession en un seul mot, lequel serait-il?

DDP: Sans hésitation, je dirais: accompagnement.

IS: Quels sont tes objectifs futurs?

DDP: Le domaine d’intervention du coach sportif est vaste. De ce fait, les perspectives d’évolution sont multiples. Travailler en collaboration avec des kinésithérapeutes sur de la ré-athlètisation, faire de la préparation physique de sportifs ou encore développer une clientèle anglo-saxonne (culturellement adepte de la remise en forme) font partie de mes objectifs futurs.

28/09/2012




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :