Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Interview: Les États-Unis, un pays divisé par les armes


Récemment, nous avons interviewé Elena, professeur de langue en Caroline du Sud, sur la sécurité dans les lycées américains. Quelques jours avant la manifestation anti-armes de Washington, nous avons contacté à Seattle Signe Christensen, ancienne maître de conférences au département de Littérature et Histoire à Harvard University. Elle nous parle des tueries et des armes dans son pays.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
armes_usa.mp3 Armes USA.mp3  (202.89 Ko)

Pourquoi les États-Unis sont autant touchés par des tueries?
Le pays est très divisé sur ce sujet. Les partis politiques s'opposent fortement quant à la raison de ces tueries. À droite on a tendance à penser qu'il s'agit souvent de problèmes de santé mentale chez certains jeunes et qu'il faut un meilleur moyen d'évaluation de l'état de santé des jeunes. La droite se positionne contre le parti des démocrates qui expliquent la fréquence des tueries par le trop grand nombre d'armes d'assaut. Les démocrates cherchent à imposer des contrôles plus stricts sur la vente d'armes car il est encore très facile d'obtenir plusieurs armes d'assaut même pour une personne ayant des problèmes de santé mentale. Personnellement, je remarque qu'on révèle souvent que la NRA contrôle certains politiques (républicains et démocrates) en donnant des grandes sommes pour les campagnes électorales. Comme il est très difficile et presque impossible de gagner une élection aux États-Unis sans se lier d'une manière ou d'une autre avec les grands donateurs tel que la NRA, c'est pour cela que l’on voit si peu de politiciens voter pour de vraies mesures de contrôle des armes. Une autre raison est la confusion qui existe autour de ce sujet. Dès qu'on parle de limiter la vente d'armes d'assaut, beaucoup de personnes pensent que le gouvernement va venir enlever leurs fusils de chasse et autres armes qu'ils utilisent pour se défendre. Ils citent souvent le 2e amendement de la Constitution qui dit que les Hommes ont le droit de porter des armes, sans vraiment reconnaître qu'ils ne parlaient pas d'armes d'assaut.

Le gouvernement ou les États ont-ils mis des mesures en place pour lutter contre ces tueries?
Pour l'instant le gouvernement ne fait rien. Après la plus récente tuerie, l’État de Floride a voté en faveur de l'armement des professeurs de lycée. Il y a encore beaucoup d'étapes avant que cela ne soit mis en place mais pour de nombreux républicains, et surtout pour Trump, cela représente une vraie solution. Malheureusement, il y a quelques jours un professeur a blessé un élève en essayant de faire une démonstration de sécurité avec une arme à feu.

Est-ce que les événements de Parkland ont déclenché une nouvelle dynamique pour lutter contre la vente libre des armes?
Oui, il y a enfin un peu d'espoir! Les lycéens qui ont vécu les atrocités ont partagé leurs sentiments sur l'affaire très vite. Le soir même, sur Twitter, Facebook, Instagram, etc. Depuis, ils n'ont cessé d'en parler. Ils ont organisé, avec d'autres associations nationales de lycéens, un mouvement le 14 mars 2018 en préparation de la grande manifestation pendant lequel un grand nombre de lycéens ont quitté leurs salles de classe à 10h pendant 30 minutes. Il n'y a rien de concret pour l'instant, mais le pays en parle enfin et de manière très insistante. On a récemment déposé 7.000 paires de chaussures devant la capitale pour représenter les 7.000 enfants qui ont été tués par des armes depuis Sandy Hook.

Cette dynamique pourrait-elle déboucher sur quelque chose de nouveau?
Elle pourrait déboucher sur des lois plus strictes concernant les ventes d'armes. Par exemple, d'augmenter l'âge légal pour acheter une arme, de vérifier le passé et l'état de santé des clients, etc. Mais cela pourrait aussi mener à généraliser l'armement des professeurs.

Une nouvelle personnalité comme la jeune Emma Gonzalez, a apparu dans les médias suite à son discours. Comment est-elle perçue par la population?
Elle représente exactement la division qui existe dans ce pays. Elle est un héros pour ceux qui veulent restreindre la vente libre d'armes et elle est une vraie menace, ou "une jeune qui ne sait pas ce qu'elle dit" pour d'autres. Elle est vénérée par à-peu-près la moitié du pays en même temps qu'elle reçoit des menaces de mort.

D’autres personnalités ou entreprises ont-elles décidé de se joindre à la lutte contre la vente libre des armes et la manifestation du 24 mars 2018?
Beaucoup de magasins qui vendaient des armes d'assaut et qui avaient des grands contrats avec la NRA (Dick's Sporting Goods) ont cessé de vendre leurs armes. D'autres entreprises qui offraient une réduction pour les membres de la NRA ont cessé de l'honorer (les entreprises de location de voitures, par exemple). Delta a cherché à la retirer, mais l’État de Géorgie a menacé de priver l'entreprise de réductions d'impôts si elle ne continuait pas à proposer la réduction pour les membres de la NRA. Pour l'instant on n’entend pas trop parler de la manifestation du 24 mars.



19/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 64







Retrouvez le Podcast Journal :