Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Journal de Manille: La pluri-culturalité des Philippines


Nommée "Perle de l'Orient", Manille est une ville et une société multiculturelles composées de gens provenant de partout dans le monde et possédant différentes origines ethniques, reflet de la saveur, du charme et une beauté sans pareille à cet archipel.


Manille, Philippines. Photo prise par l'auteur.
Manille, Philippines. Photo prise par l'auteur.
manille_1.mp3 Manille.mp3  (553.75 Ko)

Howard Thurman a dit: "Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même; elle ne peut se développer qu’avec des personnes provenant d’horizons différents et des frères encore inconnus". Et cela semble fonctionner à Manille. Dès l'instant où je suis arrivée, je me suis sentie à l'aise. Chaque jour, j'ai pu découvrir des endroits et des langues différentes, à quelques heures d'intervalle. Être dans cette ville, c'est comme faire un tour du monde en 24h! Que ce soit au niveau culinaire, humain ou architectural, c'est comme prendre part à une grande aventure, si on décide bien sûre, de ne pas planifier ses journées à l'avance, de se laisser porter par l'inconnue et la surprise. Je me suis amusée à photographier toute sortes d'endroits, de bâtiments de restaurants, de stands qui proposaient des produits venant de différents pays du monde.

En effet, Manille sert non seulement de capitale du pays, mais aussi de centre financier, d'édition et d'affaires. Les citoyens de la ville parlent le tagalog, mais la plupart parlent couramment l'anglais, langue d'enseignement dans les écoles publiques et même un peu le français, langue pour laquelle la plupart des philippins ont une affection particulière. Elle contient plusieurs universités les plus grandes et les plus prestigieuses du pays et abrite également la Bibliothèque nationale. Colonisée par les Espagnols et plus tard gouvernée par les Américains, Manille montre les signes de l'influence étrangère dans le catholicisme romain répandu et la modélisation de ses écoles sur le système éducatif américain. Malgré ces influences, ses citoyens démontrent un caractère et une vitalité qui leur sont propres.


Colonisations et influences culturelles

Manille a été colonisée et administrée par l'Espagne pendant plus de trois siècles, ce qui a laissé un héritage architectural durable aux Philippines, notamment en ce qui concerne les églises, les forts et autres édifices coloniaux encore visibles dans les ruines intramuros construites à la fin du XVIe siècle. Son nom provient de maynilad, en référence à la plante de mangrove connue sous le nom de nilad, qui était abondante dans la région. Avant l'arrivée des Espagnols au XVIe siècle, Manille abritait des musulmans-malais, descendants des Arabes, des Indiens, des Asiatiques de l'Est et d'autres Asiatiques du Sud-Est. En 1571, 50 ans après la découverte des îles par Magellan, le conquistador espagnol Miguel López de Legazpi revendiqua les Philippines en tant que colonie et fit de Manille sa capitale. Elle fut aussi brièvement colonisée par les Britanniques pendant deux ans et a fait partie des Indes orientales espagnoles jusqu'en 1898. Jusqu'à l'avènement d'une nouvelle ère impérialiste, les pays enhardis se sont lancés dans une nouvelle compétition pour les matières premières et le marché accessible aux Philippines. Les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne étaient très intéressés par les avantages et les richesses de cet archipel, alors que les États-Unis, poussés par l'aubaine d'acquérir Hawaï et qui cherchaient désespérément un débouché en Asie pour son commerce, notamment avec le Japon et la Chine, saisissaient la première occasion pour convoiter les Philippines. Manille s'est adaptée aux tendances américaines et européennes, et a été témoin d'innovations politiques, culturelles, civiques, dans son ensemble.

L'influence de la France aux Philippines

J'ai pu également observer que la France possède une influence considérable à Manille et sur le mode de vie des Philippins. En effet, en discutant avec un habitant de Manille, ce dernier m'a expliqué que la France est évidemment le pays de l'amour vue d'ici, mais aussi le pays de l'art, de la chanson (beaucoup de chansons françaises sont diffusées dans les magasins et lieux publics), du glamour, de la beauté et du chic. Être Français aux Philippines, c'est comme être une super star du rock! Il y a énormément d'enseignes françaises, de restaurants que j'ai pu répertorier. Les relations entre les Philippines et la France vont au-delà de 70 ans car un consulat français a été établi à Manille à la fin du 19e siècle, lorsque les Philippines étaient encore une colonie de l'Espagne. L'éphémère 1e République des Philippines avait un représentant diplomatique à Paris en 1898, lorsque les États-Unis et l'Espagne négociaient les conditions de la paix dans ce qui est entré dans l'histoire comme le Traité de Paris. Lorsque l'expédition espagnole sous Magellan atteint les Philippines, en 1521, 15 Français faisaient partie de son équipage. Le premier séminaire diocésain aux Philippines, le séminaire de Saint-Clément à Manille, fut fondé en 1704 avec l'aide de Charles-Thomas Maillard de Tournon en France. Commerçants, techniciens, soldats, officiers et équipages français sont venus y participer. Les Français ont reconnu dès lors le potentiel des Philippines dans le secteur commercial. Malgré les restrictions imposées par le gouvernement colonial espagnol au commerce extérieur, les commerçants français et étrangers sont petit à petit venus s'installer. La mode de Paris est devenue la norme à Manille. Les commerçants étrangers importaient des produits français tels que des bas, des tissus de mousseline et de lin, des parapluies, des gants et des manteaux aux Philippines tandis que les Philippins exportaient la plus grande partie de leur indigo vers la France; elle devint ainsi le premier pays à établir un consul dans les Philippines espagnoles en 1824, suivie de la Belgique, des États-Unis et enfin de la Grande-Bretagne.



27/01/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 20






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :