Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

L’actualité sportive féminine doit se faire une place


Par Rédigé le 13/04/2018 (dernière modification le 12/04/2018)

Alors que l’époque est à l’évolution des mentalités quant à l’égalité entre homme et femme, le sport féminin et sa représentation médiatique peinent encore à s’imposer durablement.


Les lutteuses Tabatha Grunewald et Erin Golston. Photo (c) Marie-Lan Nguyen
Les lutteuses Tabatha Grunewald et Erin Golston. Photo (c) Marie-Lan Nguyen
sport_feminin.mp3 Sport féminin.mp3  (117.79 Ko)

Après 2002, 2004, 2005 et 2014, l’équipe de France féminine de rugby remportait le 16 mars 2018 son cinquième Grand Chelem au Tournoi des six nations après avoir écœuré le pays de Galles 38-3. Pourtant, le plus célèbre journal sportif de l’Hexagone faisait le choix au lendemain de cet exploit, de consacrer sa Une à l’équipe de France de rugby masculine, pourtant empêtrée dans un Tournoi des six nations peu glorieux. Il faut dire que ce traitement de l’information sportive selon le genre ne s’arrête pas au rugby. Le 28 mars 2018, les footballeuses de l’Olympique Lyonnais se qualifiaient pour les demi-finales de la Ligue des Champions, face aux joueuses de Barcelone. Là encore, le journal L’Équipe fit le choix de mettre en Une l’équipe de France de football "en retard" concernant sa préparation au mondial.


Le sport: un concept créé pour l’homme?

"Aujourd'hui 37% des femmes des pays de l'Union européenne déclarent faire du sport au moins une fois par semaine. La couverture consacrée par les médias au sport féminin demeure, cependant, autour de 5%", explique Rosarita Cuccoli, présidente du réseau européen "Femmes et Sport". Un think tank "sport et citoyenneté" luttant à l’échelle européenne pour la visibilité du sport féminin. Bien qu’il ne soit pas encore aussi vendeur que pour ses homologues de l'autre sexe, notamment dans des disciplines historiquement masculines (le football et le rugby), - rappelons que le père du sport moderne, Pierre de Coubertin décrivait "le sport comme un concept créé par et pour l’homme" - pourquoi justement ne pas en faire une nouvelle tendance touchant un public plus large et diversifié en concordance avec l’évolution des mentalités? Si le sport est utile dans bien des domaines pour une société, sa représentation pourrait-elle à son tour servir d’exemple dans les nouvelles luttes qui s’engagent?

Les clichés comme principal adversaire

"Vous seriez étonnés, voire scandalisés, d’apprendre le nombre de fois où j’ai entendu des gens me dire que le sport féminin n’est pas assez intéressant! (…) Je n’avais même pas encore lancé mon premier ballon que mon sexe était un handicap majeur", témoigne une sportive anonyme sur le site La Sueur. Que ce soit à Roland Garros où la finale féminine a lieu la veille de celle masculine ou pendant le tour de France où les femmes courent dans l’ombre des hommes le dernier jour sur les Champs-Élysées, le sport féminin subit les conséquences des nombreux clichés qui entourent leur pratique sportive qui serait moins intéressante car moins spectaculaire.

Dimanche 8 avril 2018, les organisateurs du marathon de Paris décidaient de faire partir 16 minutes plus tôt les concurrentes féminines pour une arrivée commune entre athlètes féminins et masculins. Une initiative utile dans la longue lutte qui attend le sport féminin.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook