Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L'équipe de France de football compte sur ses jeunes recrues


A neuf mois du coup d'envoi de la Coupe du monde de football 2018, l'équipe de France devra plus que jamais compter sur les joueurs de la jeune génération pour obtenir son billet pour la Russie.


Les Bleus pas encore qualifiés

Photo (c) Frédéric Humbert
Photo (c) Frédéric Humbert
equipe_france.mp3 Equipe France foot.mp3  (99.79 Ko)

La France fera-t-elle partie des 32 pays qui participeront à la Coupe du monde de football 2018? C'est une question à laquelle Didier Deschamps, le sélectionneur tricolore aimerait répondre par la positive. Battue par la Suède lors du précédent match de qualification, elle se retrouve leader du groupe A de la zone Europe après sa rencontre victorieuse avec l'autre grand favori du poule, les Pays-Bas (en position de force car ayant un match de plus à jouer).

Et il ne faudra pas compter sur le Luxembourg, la Bulgarie ou la Biélorussie, les autres adversaires de la France pour lui faciliter la tâche. L'équipe de France doit donc impérativement gagner ses prochains matchs si elle souhaite obtenir une place pour le Mondial.

Didier Deschamps a donc à cœur de créer un groupe ultra compétitif pour relever ce défi de taille. S'il peut pour se faire compter sur les joueurs cadres ayant déjà fait leurs preuves comme Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Blaise Matuidi, ou encore Paul Pogba, il lui faut également miser sur des jeunes "pépites" capables d'apporter le dynamisme qui manque au groupe.
Un groupe qui doit rappelons-le se priver des talents de Karim Benzema et Mathieu Valbuena que le sélectionneur ne veut plus convoquer en raison d'une affaire de mœurs les impliquant tous les deux.


Mbappe, Lemar, Rabiot, des espoirs à suivre

Thomas Lemar, joueur de l'AS Monaco que le club de Liverpool souhaite plus que tout acquérir est l'un des grands espoirs du sélectionneur. S'il n'est pas encore vraiment connu du grand public, les professionnels du foot louent déjà ses grandes qualités: rapidité, agilité, le jeune homme apportera du rythme dans le jeu de l'équipe.

Didier Deschamps pourra également compter sur Adrien Rabiot, milieu de terrain du Paris Saint Germain (PSG) qui avait déjà fait ses preuves lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans (où la France était finaliste) et lors de ses premières sélections sous le maillot des Bleus. Son intelligence de jeu et sa qualité de frappe seront des atouts majeurs qu'il saura mettre au service du collectif.

Mais celui dont le nom est sur toutes les lèvres est le jeune Kylian Mbappe. Cet attaquant de 18 ans à peine surprend par son aisance sur le terrain. Entré à la 78e minutes de jeu lors de la rencontre France-Luxembourg du 25 mars 2017, il a gagné sa place dans l'équipe en quelques secondes, démontrant tout son savoir faire devant des spectateurs conquis. Mbappe a d'ailleurs reçu le trophée 2017 du meilleur joueur espoir de Ligue 1. De quoi rassurer Didier Deschamps sur sa jeune recrue. Le PSG est lui certain du potentiel de l'attaquant et il n'a pas hésité à signer un chèque de 180 millions d'euros pour le faire quitter l'AS Monaco (le club dans lequel il évoluait) et faire bénéficier son équipe du talent hors norme du jeune Francilien.

Mais tous ces bons joueurs permettront-ils à l'équipe de France d'assurer sa qualification au mondial sans passer par la cruelle phase des barrages promise aux deuxièmes de chaque groupe?


Le Groupe A Europe des éliminatoires de la Coupe du monde 2018


01/09/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18






Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :