Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

C. Pereira (pour CCDH)

La dépression diagnostiquée abusivement

Vos articles dans votre Podcast Journal


La Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) et l'Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé (IRDES) ont publié en décembre 2013 un rapport intitulé "La prise en charge de la dépression dans les établissements de santé". Ce document révèle des informations intéressantes, dont certaines sont pour le moins inquiétantes concernant les abus psychiatriques en France.


Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
1,5 millions d'adultes (+ 16 ans) ont été suivis en psychiatrie dans des établissements français en 2011. 300.000 d'entre eux étaient suivis pour dépression, sachant que la durée moyenne d'un internement pour les personnes dites dépressives est de 27 jours.

Voici les critères diagnostiques des troubles dépressifs, tels qu'ils sont indiqués dans le Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux (DSM):
- perte d'appétit ou hyperphagie;
- insomnie ou hypersomnie;
- baisse d'énergie ou fatigue;
- difficultés de concentration ou difficultés à prendre des décisions;
- perte ou gains de poids;
- agitation ou ralentissement moteur.

La liste des troubles dépressifs contient même le "trouble dysphorique prémenstruel" équivalent aux diverses manifestations des cycles menstruels chez les femmes.

Il est évident que toute personne rencontre ces soi-disant symptômes au cours de leur vie. Ainsi, peut-on vraiment qualifier ces manifestations de trouble mental?

Le dépistage et les traitements de maladies psychiatriques rapportent énormément d'argent. Les pathologies psychiatriques et les psychotropes représentent 22,6 milliards d'euros, soit 16% des dépenses totales de santé pour l'année 2011.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme est une association créée en 1974 pour le respect des Droits de l'Homme en psychiatrie. L'association reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de familles et victimes d'abus psychiatriques.

Une manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a eu lieu le samedi 21 décembre 2013 à Paris pour sensibiliser la population au diagnostic abusif de la dépression, ainsi que les traitements psychiatriques dangereux administrés.

Pour plus d'information, visitez le site Internet de la CCDH.

30/12/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 15





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :