Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La fermeture des bars à Alger


Alger, capitale économique et politique de l’Algérie, au lieu de s’ouvrir sur le monde, s’oriente vers la restriction de certaines libertés dans des espaces commerciaux publics qui ont fait le charme d’une ville moderne, attirante et accueillante.


La toison d'or, rue Didouche Mourad, Alger centre. Photo (c) Naima
La toison d'or, rue Didouche Mourad, Alger centre. Photo (c) Naima
fermeture_des_bars_alger.mp3 Fermeture des bars à Alger.mp3  (696.94 Ko)

La rue Didouche Mourad est l’artère principale d’Alger "la blanche", la vitrine de la capitale avec ses bars-restaurants et terrasses. Les temps ont changé, ces espaces se rétrécissent chaque année comme une peau de chagrin. Cela a commencé avec la suppression des terrasses attenantes à ces établissements, maintenant c’est au tour des bars de connaitre le même sort. Selon plusieurs sources citant une étude de l’association des producteurs algériens de boissons (APAB), rien qu’à Alger, "66 débits de boissons et 74 bars et restaurants ont été fermés ces dernières années". En effet, la réglementation actuelle ne permet pas le renouvellement et la délivrance de licence de débit de boissons alcoolisées.

Alors que la rue Didouche Mourad comptait plus d’une quinzaine de bars-restaurants, actuellement, il n'en reste plus que deux, travaillant à porte fermée comme tous les autres débits de boissons alcoolisées en sursis, de la capitale. En effet, ces fermetures ont créé une situation inédite: le rush des consommateurs a entrainé une restriction d'entrée pour la clientèle, l’augmentation des prix la création de bars clandestins et la croissance des ventes dans les quelques magasins de détail de boissons alcoolisées à emporter.

La situation se complique pour les étrangers qui doivent se rendre dans les hôtels étoilés pour siroter une bière au prix fort.


01/03/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :