Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La médecine de demain


Dans le cadre de la journée nationale de l'innovation en santé, la Cité des sciences de Paris organisait le 23 et 24 janvier 2016 un salon dédié à cette thématique. Conférences, présentations de nouveaux outils intelligents: à quoi la médecine ressemblera demain?


Conférence sur la médecine personnalisée. Photo (c) Laurène LF
Conférence sur la médecine personnalisée. Photo (c) Laurène LF
innovation_sant_.mp3 Innovation santé.mp3  (790.05 Ko)

A l'heure de la digitalisation des données, le rapport à la médecine a considérablement évolué. Les diabétiques peuvent aujourd'hui suivre en temps réel l'évolution de leur taux de glycémie, les technologies deviennent de plus en plus pointues. Grâce aux objets connectés, les scientifiques peuvent ainsi reproduire des tests neurologiques en temps réel dans le cadre d'un traitement de la maladie de Parkinson. "On ne parle plus du cancer du sein aujourd'hui mais des cancers du sein" précise Patrice Denefle, directeur de l'Institut Roche à Paris. Les scientifiques travaillent actuellement sur l'identification de bio-marqueurs (gènes protéines, cellules). Certains patients souffrent parfois de la même maladie sans pour autant avoir le même profil biologique (déterminé par ces bio-marqueurs). L'idée est donc de classer ces données pour agir efficacement sur une pathologie. Avec le risque d'une dépersonnalisation.

Ces bio-marqueurs sont des outils d'aide à la prescription. Ils servent ainsi à adapter la délivrance d'un médicament, l'affiner dans le temps, limiter les effets secondaires... Avec les objets connectés, le patient peut lui aussi suivre l'évolution de sa pathologie. Cette évolution impacte profondément la relation médecin/patient, évoluant vers un rapport sachant/sachant. Se pose toutefois la question de la protection de ces données et du droit à l'oubli. Car les données du patient appartiennent (strictement!) au patient.


30/01/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Une cure prétox - 26/12/2017

1 2 3 4 5 » ... 15






Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :