Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La médication sans contrefaçon


Par E.E. Rédigé le 06/04/2010 (dernière modification le 06/04/2010)

Dans le cadre de la Présidence suisse du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et en coopération avec l’Institut suisse des produits thérapeutiques, la DEGM (Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé) et la Direction générale des droits de l’Homme et des affaires juridiques organise une conférence internationale, pour renforcer la lutte contre les produits médicaux contrefaits et les infractions similaires en Europe et dans le monde.


La conférence du Conseil de l’Europe sur les produits médicaux contrefaits ouvre la voie à une convention historique

Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
La conférence internationale aura lieu les 15 et 16 avril 2010, à Bâle, en Suisse, avec pour but "de renforcer la lutte contre les produits médicaux contrefaits et les infractions similaires en Europe et dans le monde, en instaurant le soutien nécessaire à la mise en œuvre de la future convention MEDICRIME, et d’encourager la coopération internationale".

Tous les États membres et non membres du Conseil de l’Europe pourront prendre part à la convention, laquelle - compte tenu de la dimension mondiale de la menace liée à la contrefaçon de produits médicaux et aux infractions similaires -, aura une vocation "universelle". En cas d'infractions comme la fabrication de produits médicaux contrefaits, la fourniture ainsi que l’offre de fourniture et le trafic de produits médicaux contrefaits, la falsification de documents, la fabrication ou la fourniture non autorisée de produits médicaux et la mise sur le marché de dispositifs médicaux ne remplissant pas les exigences de conformité, les États devront appliquer une procédure pénale. La convention prévoit la création d’un organe de suivi chargé de superviser la mise en œuvre de la convention par les États parties qui devront prendre des mesures de coordination nationale, préventives, ainsi que des mesures de protection des victimes et des témoins.

La convention MEDICRIME devrait être adoptée par le Comité des Ministres le 11 mai 2010 et sera proposée à la signature à l’occasion de la Conférence du Conseil de l’Europe des Ministres de la justice à Istanbul (Turquie), le 25 novembre 2010.

Infos : www.coe.int/medicrime









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook