Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La réalité virtuelle pour traiter les phobies sociales


Par Maxime Lefebvre Rédigé le 23/05/2020 (dernière modification le 14/05/2020)

Le numérique apporte sa contribution dans de nombreux domaines, dont celui de la santé. Aujourd’hui, la thérapie comportementale et cognitive dispose d’un outil supplémentaire pour traiter certaines pathologies : la réalité virtuelle.


L’anxiété peut être réduite chez les patients qui en sont victimes en les exposant à des stimulis liés à leurs phobies dans des environnements virtuels thérapeutiques - (c) pixabay
L’anxiété peut être réduite chez les patients qui en sont victimes en les exposant à des stimulis liés à leurs phobies dans des environnements virtuels thérapeutiques - (c) pixabay
S’immerger dans un environnement anxiogène progressivement, habituer son cerveau à une situation stressante : voici, entre autres, la démarche thérapeutique dans laquelle s’inscrit la réalité virtuelle. L’idée est de proposer un support pour simuler des situations de la vie réelle et qui peuvent représenter des difficultés pour des personnes atteintes de troubles anxieux : conduire sur l’autoroute, prendre les transports en commun, être dans avion, etc.

En temps normal, le thérapeute propose au patient une exposition in situ, et de manière progressive. La réalité virtuelle permet de plonger, une première fois et en douceur, dans une situation jugée angoissante pour un individu. Ainsi, un claustrophobe peut s’habituer à se retrouver dans un lieu clos à travers l’outil virtuel. L’idée n’est pas de provoquer de la panique chez le patient, mais de l’habituer en douceur à la situation et de l’aider à maitriser les stimuli anxiogènes.

18___article_esj_paris___realite_virtuelle__06_05_2020_17_36.m4a La réalité virtuelle pour traiter les phobies sociales  (2.74 Mo)

My Cyber Royaume, une start-up lilloise, propose une série de programmes innovants qui s’inscrivent dans cette démarche. "Cette méthode ouvre plusieurs perspectives, puisqu’on peut mettre le patient dans des situations diverses", explique Florence Pasquier, professeure de neurologie, sur le site de My Cyber Royaume. Les programmes permettent de ré-entrainer le cerveau du patient jusqu’à ce que celui-ci ait de nouveau intégré, de façon positive et non angoissante, les situations qui posaient problème au préalable.

Le domaine est en pleine expansion et plusieurs entreprises se lancent dans la conception de programmes. Toutefois, le recul scientifique n’est pas encore suffisant, même si certains résultats encourageants commencent à être établis. Il faudra encore un peu de temps pour valider les bienfaits thérapeutiques de la réalité virtuelle.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Facebook