Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Laurent Ballesta et sa passion pour la mer Méditérranée


Par Louise Guthauser Rédigé le 13/12/2019 (dernière modification le 14/12/2019)

Comment organiser une expédition sous-marine de 28 jours jusqu’à 120m de profondeur quand les conditions de vie s’éloignent de celles de notre monde ? Laurent Ballesta s’est lancé en juillet dernier avec sa cinquième expédition Gombessa. Dans le but de faire un état des lieux des fonds marins de la région PACA en illustrant certaines espèces animales et en faisant un point sur l’étendue des dégâts d’ordre écologiques, il sort les grands moyens.


Comment organiser une expédition sous-marine de 28 jours jusqu’à 120m de profondeur quand les conditions de vie s’éloignent de celles de notre monde ? Laurent Ballesta s’est lancé en juillet dernier avec sa cinquième expédition Gombessa. Dans le but de faire un état des lieux des fonds marins de la région PACA en illustrant certaines espèces animales et en faisant un point sur l’étendue des dégâts d’ordre écologiques, il sort les grands moyens.

 
laurent_ballesta_son.mp3 Laurent Ballesta son.mp3  (958.75 Ko)


Laurent Ballesta est un plongeur, biologiste et vidéaste connu dans le monde de la mer pour ses photographies sous-marines extraordinaires mais également pour ses expéditions ayant pour sujet la découverte et l’apprentissage d’espèces marines, toujours avec l’intégration d’une dimension écologique.

 

L’auteur de Gombessa souhaitait explorer des récifs coralligènes dans une mer oubliée dite « poubelle de la société ». Pour lui ce ne sont que des croyances, la Méditerranée mérite d’être redorée, il souhaite donc prouver sa richesse éco systémique à des profondeurs peu ou jamais visitées. Malgré tout, il a également pour but d’effectuer des analyses des fonds marins concernant le niveau de pollution, l’augmentation de la température de l’eau, le comptage de macro déchets ou encore le niveau de contamination.

 

Cependant, comme remarqué au cours de ses dernières expéditions, Laurent Ballesta voit les choses en grand et aboutir au bon fonctionnement de Gombessa V, il souhaite marier la plongée industrielle et la plongée professionnelle. Il veut retrouver la liberté d’un plongeur dans l’industrie ainsi que l’autonomie d’un plongeur professionnel. Il souhaite donc utiliser une station bathyale, servant d’habitacle pressurisé variant entre les 70m et les 120m de profondeur afin d’éviter une perte de temps dans la décompression des plongeurs de l’expédition tout en gardant une liberté d’exploration et de mobilité autour de cette station.

 

Grâce à des aides financières de grandes entreprises, des aides de l’Institut National de la Plongée Professionnelle et des aides techniques depuis le début du projet il y a plus de deux ans, l’Expédition Gombessa peut voir le jour et c’est pendant 400 heures de plongée et 28 jours sous pression, que Laurent Ballesta et trois autres plongeurs ont pu explorer et analyser les fonds marins de la Méditerranée.

A la suite de cette expédition jamais réalisée auparavant, des informations seront publiées par Gombessa concernant les écosystèmes de la méditerranée et son état écologique. Arte diffusera également un film documentaire sur l’expédition, afin que nous puissions tous avoir une idée que ce qu’est de faire partie de l’expédition Gombessa. 

 








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Facebook