Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Le 1er mai 2020 a été célébrée en demi-teinte et sous les masques en France


Par Henri OKAIGNE Rédigé le 04/05/2020 (dernière modification le 03/05/2020)

C’est un secret de Polichinelle de dire que la fête, du 1er mai 2020, a eu une saveur particulière avec la pandémie du Covid-19 que connaît le monde entier. Se faisant, le "lys des vallées", autre petit nom du muguet, symbole de la saison du printemps et de cette festivité a pris un coup et à faner. Qui l’eût cru ?


Le port du masque comme un vêtement de revendication ?

Le muguet symbole de la fête du travail. Crédit photo: Josso J.
Le muguet symbole de la fête du travail. Crédit photo: Josso J.
Le 1er mai, Fête du travail, est généralement consacrée aux ouvriers. Elle donne lieu à d'importantes manifestations. Surtout syndicales pour faire entendre leurs revendications. Cette année, la commémoration du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago a pris des allures de bal masqué. Elle aurait pu ne pas avoir lieu. Agathe, une retraitée sexagénaire de Montereau, une ville du sud de la Seine et Marne en France, fanatique des défilés de ce grand jour a été inquiète. Bien qu’elle eût la réponse à sa question, elle s’interrogeait sur la tenue de cet évènement centenaire dans les rues de Paris. En effet, le gouvernement a interdit les manifestations de tous ordres en raison du confinement imposé face à l'épidémie de coronavirus qui sévit actuellement avec plus de 22000 morts.
A la question de savoir ce qu’elle pense de la décision du gouvernement, c’est avec un air dépité qu’elle répond. Elle qui fait des mains et des pieds pour boucler ses fins du mois : "c’est dommage que ce virus soit arrivé au moment où nous avons beaucoup de choses à dire au Président de la République. D’ailleurs comment aurions-nous pu lui parler avec un masque sur la bouche ", a -t-elle ironisé. Quand nous la quittons, elle nous a soutenu avoir conseillé de revendiquer sur les réseaux sociaux.

Des manifestations politiques et syndicales sur les réseaux sociaux

Pour rien au monde les syndicats et partis politiques ne voulaient manquer la fête du travail. Pour ce fait, ils ont trouvé une alternative à l’interdiction faite à eux de se réunir compte tenu de la pandémie. Du Rassemblement National en passant par les mouvements lycéens et étudiants FIDL, MNL, UNL et UNEF et la CGT, tous avaient convié à un rassemblement virtuel sur les plateformes. Ceci avec des supports connus tels YouTube, Facebook. A ce titre, pour aller plus loin, une nouvelle application Manif.app a vu le jour pour permettre à tous d’y participer. Une parade qui a amusé ce jeune habitué aux nouvelles technologies. "Nous avons tout vu avec les réseaux sociaux. Tout est possible", a -t-il confié, heureux.
Rappelons que l’imposition du 1er mai comme fête du travail et symbole du muguet a fait suite à la grève de 1886 entamée par des salariés américains exigeant des droits face à leurs conditions de travail. De l’autre côté de l’Atlantique, en France, c’est le maréchal Philippe Pétain qui décréta le 1er mai comme "Fête du Travail et de la Concorde sociale" sous le régime de Vichy en 1941.
1er_mai_bis.m4a 1er Mai bis.m4a  (5.31 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook