Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Le maire du XIXe à Paris sur le crack


Par Rédigé le 18/12/2018 (dernière modification le 17/12/2018)

Dans le cadre d'une enquête sur le crack nous avons rencontré François Dagnaud. De ses grandes actions en tant que maire du XIXe, en passant par son projet de repenser la place de Stalingrad, il nous parle des structures d'aides pour les personnes toxicomanes et nous explique que malgré l'avancée de certains projets, il devient urgent que le gouvernement agisse car le fléau du crack est un problème qui concerne tout le territoire national.


François Dagnaud. Photo (c) Fatiha Zeroual
François Dagnaud. Photo (c) Fatiha Zeroual
francois_dagnaud__maire_du_xixe__sur_le_crack__il_est_urgent_que_le_gouvernement_agisse_!.mp3 Crackhouse.mp3  (1.23 Mo)

Élu en 2013, pour son premier mandat en tant que maire du XIXe arrondissement, François Dagnaud est un maire soucieux de la vie de ses concitoyens. Le XIXe arrondissement n'ayant pas encore sa médiathèque, le maire est fier d'en être l'initiateur. En limitant la vitesse à 30 km/h, c'est un endroit "calme, apaisé, moins pollué où on peut s'entendre aussi bien d'un point de vue auditif que relationnel". De plus, le maire se montre proche de ses concitoyens mais plus particulièrement des jeunes. Il ne manque pas de mettre en avant la réussite scolaire des adolescents en organisant des cérémonies de remises de diplômes du brevet où il accueille lui-même les élèves et leurs familles. Malgré le fait que l'arrondissement est en plein essor, il subsiste un sujet sensible, la place de la bataille de Stalingrad.

En effet, depuis le démantèlement de la colline du crack dans le XVIIIe arrondissement, la place de Stalingrad - qui était déjà un emplacement favorable à l'installation du crack - a vu ses fréquentations augmentées. C'est la raison pour laquelle des élus du XIXe arrondissement ont décidé de repenser l'architecture de la place qui semble parfaite pour l'installation du crack, que ça soit par ses renfoncements couverts favorisant les deals ou encore ses hauts gradins qui permettent aux dealeurs d'anticiper l'arrivée de consommateurs, mais aussi de la police. Ce projet de réaménagement permettra de démanteler les réseaux de crack, d'installer plus de sécurité et de protections pour les concitoyens mais surtout rendre à la place de Stalingrad une place centrale dans le patrimoine fluvial parisien. Au-delà de l'aspect urbain et en vue de la situation actuelle de cette "scène de crack à ciel ouvert", le maire travaille avec des associations spécialisées afin de proposer une prise en charge sociale, sanitaire et psychique aux victimes de cette drogue. Il ne manque pas de nous préciser qu'il est malheureux de constater le silence du gouvernement à ce sujet, malgré l'urgence de la situation.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Facebook