Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le plus beau dans ce sport: faire progresser les jeunes


Il est, pour son nombre d'adhérents et ses installations, l'un des plus gros clubs de tennis du chablais: rendez-vous au Tennis Squash Club de Thonon aux côtés de Kaouah Patrick, son président, pour un bilan de fin d'année.


photo (c) Arnaud Degenève
photo (c) Arnaud Degenève
podcast_tennis_thonon.mp3 Tennis Thonon.mp3  (6.84 Mo)

Qu'est-ce qui fait selon-vous la force de ce club?
Pour commencer, des installations importantes avec neuf cours extérieurs, quatre cours couverts, un terrain de paddle-tennis ainsi qu'une bulle, le tout pour plus de 450 adhérents, ce qui en fait le club le plus important du Chablais après celui d’Evan. Ajouté à cela, deux terrains de squash créés il y a 20 ans en réponse à une grosse demande émanant de nos adhérents et financés par la commune de Thonon qui a tenu à nous soutenir à un moment où nous manquions de fonds. Elle nous a laissé la gestion ainsi que la jouissance financière de ces terrains, ce qui nous a permis de faire avancer le club, et avec plus 200 inscrits, on peut dire que ça marche bien!

Quels sont les évènements à venir?
Nous avons la chance de pouvoir proposer chez nous un nombre important de compétitions tout au long de l'année. Parmi eux, un grand tournoi à compter de février d'une durée de 15 jours et réservés aux numérotés français jusqu'à ce qu'on appelle le classement 0, c'est à dire la crème de la crème, et avec des prize money pouvant aller jusqu'à 3.800 euros, ce qui est tout à fait correct pour un club de notre taille. Nous avons également des championnats par équipe tout au long de l'année, réservés aussi bien qu'aux jeunes qu'aux vétérans, aux classés et aux non-classés, et qui amène pas mal de monde d'un peu partout, notamment l'été.

Auriez-vous une anecdote sympathique à nous faire partager?
Il y en a eu pléthore, mais ce qui m'a personnellement marqué c'était l'été dernier: durant notre grand tournoi, on a eu deux Argentins d'un super bon niveau dans des branches différentes et qui se sont retrouvés face à face pour la finale. Il faisait chaud, ils étaient potes, ils n'ont pas trop voulu se mouiller, résultat de l'équation: on a eu droit à une séance d'entrainement... Quand vous voyez comme ça a été le cas, des quarts et demi-finales où chaque échange est un immense moment de sport, c'est quelque peu frustrant de finir là-dessus, mais bon c'est aussi ça le tennis!

Qu'aimez-vous tant dans ce poste de président?
C'est beaucoup de choses: gérer un club disposant d'un super cadre, retrouver des adhérents qui sont devenus des amis, puis transmettre un sport que j'aime intensément car oui j'enseigne également. Mais je dirais que le plus beau, c'est parvenir à faire progresser des jeunes et les voir gagner, car quelque soit son niveau, qu'on soit moyen, bons, même mauvais, quand on joue au même niveau et qu'on gagne on se prend pour Nadal, c'est cela qui est magnifique dans le tennis!

Une bulle sportive pour fédérer plus d'adhérents:
Face à une demande en stagnation due à la diversité des sports dans la région, une bulle sportive a été construite en 2009: "nous avons beaucoup de cours mais aucun d'eux n'est chauffé, et pratiquer le tennis en plein hiver ce n'est pas ce qu'il y a de mieux", concède Patrick Kaouah, président du Tennis Squash Club de Thonon. Disposant de deux cours et chauffés à 10 degrés durant la période hivernale, petits et grands peuvent se livrer à leur sport favoris sans avoir besoin d'enfiler écharpe et gants!



10/01/2019




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 19