Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Gilles Carvoyeur

Le statut de pompier volontaire condamné à disparaître au profit de la professionnalisation ?


Entre 2006 et 2007, quelque 6 000 sapeurs-pompiers volontaires ont déserté les casernes. Les opérations de séduction pour encourager les jeunes à rejoindre leurs rangs n'y ont rien fait.


20% d'interventions de pompiers en moins

Le statut de pompier volontaire condamné à disparaître au profit de la professionnalisation ?
"Militaires et professionnels mis à part, quatre pompiers sur cinq sont des volontaires", rappelle Jean-Paul Luard, élu à l'Union départementale des sapeurs-pompiers de Saône et Loire et lui-même sapeur pompier volontaire pendant quarante ans au Creusot. Ce sont d'abord sur eux que reposent les missions de secours du quotidien.

Mais, de plus en plus de villages doivent fermer leurs casernes, quelques jours par mois, faute de personnel pour répondre aux appels. Maire des Bizots, une commune de 551 habitants, le capitaine Jean-Paul Luard sait depuis longtemps que l'organisation est vouée à se professionnaliser.

"Plus personne ne veut s'engager, travailler le dimanche ou pendant ses loisirs. Sans parler du manque de civisme. Résultat, à la campagne il devient difficile de recruter chez les jeunes, ressource primordiale pour renouveler les effectifs". Précurseur, le capitaine Luard avait créé la première école de Jeunes Sapeurs Pompiers, persuadé que le volontariat allait, tôt ou tard disparaître, au moins dans les grandes agglomérations.

En réalité, les difficultés remontent à l'après 1968, paradoxalement à cause de la bonne santé de l'économie française. Et depuis la mise en place du numéro 15 et de la coordination entre SAMU, pompiers et hôpitaux - qui a mis fin à l'absurde « guerre entre les rouges et les blancs » - , les pompiers font 20% d'intervention en moins. Un retour à un schéma ancien puisque ce partage des rôle existait avant 1980 ! Ces dix dernières années, les pompiers ont réussi à juguler la chute de leurs effectifs. Mais pas suffisamment pour empêcher la fermeture de milliers de centres de première intervention, les premiers secours dans les villages français.


15/06/2009




1.Posté par nom de code:x le 31/08/2009 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ca me fait rire!!!! et ou il vont prendre les sous pour payer les pompiers pro d une commune de 2...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :