Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Le succès de Zidane


Par Viknesh ABN Rédigé le 02/08/2020 (dernière modification le 02/08/2020)

Zinedine Zidane a glané son 11e titre sur le banc du Real Madrid avec l'obtention de la Liga 2019 2020. Cette victoire a été le plus dur à aller chercher dans sa jeune carrière d'entraîneur est le plus beau car la saison n'a pas été un long fleuve tranquille. Il aurait pu quitter le navire de la Maison-Blanche mais il a su lui redonner des couleurs grâce au soutien indéfectible de ses joueurs.


Un jour et un entraîneur d'exception (c) Hadi Abyar
Un jour et un entraîneur d'exception (c) Hadi Abyar
vik_8.mp3 Le succès de Zidane  (2.5 Mo)

Le Real Madrid a soulevé sa 34e Liga de son histoire, il est le recordman, avec huit de plus que Barcelone qui est deuxième. Il a obtenu ce titre après un succès face à Villarreal 2-1 grâce a un doublet de Karim Benzema qui a terminé meilleur buteur du club avec 21 réalisations.

Pour en arriver là, le parcours n'a pas été aussi simple que cela, particulièrement pour son entraîneur. En effet, Zinedine Zidane aurait pu être démis de ses fonctions le 22 octobre 2019 en cas de contre-performance en Turquie face à Galatasaray en ligue des champions. Il devait réagir après une défaite sur le terrain du PSG et un match nul à domicile. Il n'avait pas d'autre choix que de gagner car la dernière place faisait tache et parallèlement en championnat, il venait de perdre la tête du classement. Ses joueurs ont fait le travail, bien que dominés parfois sur le rectangle vert, ils ont su faire la différence pour s'imposer un but à zéro. Plus qu'une victoire, ils ont montré qu'ils avaient confiance en leur entraîneur, qu'ils comptaient sur lui et qu'il était l'homme de la situation. Cette rencontre sera le début d'un dynamisme positif qui se traduira par la domination de Barcelone lors du Classico le 1er mars dernier. Les hommes du capitaine Sergio Ramos empocheront les trois points sur le score de 2-0 grâce a Vinícius Junior et Mariano Diaz. Ce match reflète totalement le coaching de Zidane car il veut que tous les joueurs soient concernés par le projet. Il souhaite les garder sous pression puisqu'ils vont fouler le terrain à un moment ou à un autre. Ils connaissent tous leur rôle et leur place dans le groupe.

Le métier de Zizou est différent de celui d'un entraîneur lambda parce qu'il doit surtout faire du management et gérer l’égo des différentes stars qui composent l'effectif. Il ne va pas apprendre à Karim Benzema, à Sergio Ramos ou à Luka Modrić comment jouer au football, ils le savent très bien. Mais il compte sur ces cadres pour que le groupe vive en harmonie. L'ancien numéro 10 français entraîne en Espagne mais sa vision du jeu est italienne. Il a appris cela durant son passage de joueur à la Juventus de Turin et son expérience d'entrée d'adjoint de Carlo Ancelotti. Selon lui, il faut être pragmatique, l'objectif final est de gagner le match et peu importe la manière. Cela consiste en une grande solidité défensive et une efficacité redoutable en attaque. C'est de cette façon qu'il a remporté la Liga cette année, comme les chiffres le montrent puisque la Maison-Blanche a la meilleure défense du championnat avec 25 buts encaissés et elle a marqué 70 fois, ce qui ne fait même pas deux réalisations par match. Zidane n'a pas une philosophie bien précise, il préfère s'adapter à ses adversaires, au contraire de Guardiola qui symbolise la possession ou Klopp qui incarne le jeu vertical. C'est ainsi que le Real Madrid a terminé en trombe la fin de saison. À la reprise, à la suite de l'arrêt provoqué par le confinement, le club madrilène a effectué une série de 11 matchs sans défaite avec 10 victoires et un match nul à la 38e journée. L'entraîneur considérait ces rencontres comme des finales pour les gagner toutes et de cette façon, il estimait que le destin serait entre ses mains. Il était persuadé que les Barcelonais commettraient des faux pas. Ce qui s'est vérifié puisqu'avant cette dernière ligne droite; l'équipe de la capitale avait deux points de retard sur les Catalans et elle a terminé avec cinq points d'avance. Zinedine 









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Facebook