Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Les conséquences du report des jeux olympiques sur les athlètes


Par Viknesh ABN Rédigé le 21/08/2020 (dernière modification le 16/08/2020)

Les jeux olympiques réunissent plus de 1,5 milliard de téléspectateurs à travers le monde et rassemblent plus de 200 nations durant la compétition. Cet événement ayant subi les répercussions du coronavirus a été reporté à 2021 mais cette décision impacte les sportifs.


Les JO de Tokyo 2020 sont reportés à 2021 mais resteront quand même marqués 2020...(c) DR
Les JO de Tokyo 2020 sont reportés à 2021 mais resteront quand même marqués 2020...(c) DR
les_consequences_du_report_des_jeux_olympiques_sur_les_athletes.mp3 Les conséquences du report des jeux olympiques sur les athlètes  (2.64 Mo)

Les 32ème Jeux Olympiques auraient dû se tenir du 24 juillet au 9 août 2020 mais à cause du coronavirus ils ont été reportés à l'année prochaine du 23 juillet au 8 août 2021; les jeux paralympiques auront lieux quant à eux quelques jours plus tard du 24 août au 5 septembre 2021. Malgré le report les jeux garderont la même appellation de Tokyo 2020. Cet événement est le Graal pour un athlète, c'est l'aboutissement de toute une carrière. En effet, avoir une médaille autour du cou de préférence du plus beau métal change une vie. Ainsi, habitués à être dans l'ombre, les sportifs sont sous les feux des projecteurs en étant les héros d'une journée. Certains deviennent même des légendes de leur discipline grâce à leurs exploits, ils se font un nom à travers leurs performances et sont des sources d'inspiration pour les plus jeunes. Cette gloire n'est pas le fruit du hasard, c'est la résultante d'une combinaison de plusieurs ingrédients qui ont été impactés par le report.

Premièrement, le confinement a causé des dégâts sur le plan technique. La coupure a provoqué une interruption de la pratique. Chaque sportif dans sa spécialité répète le même geste des milliers de fois pour réussir à le maîtriser comme il se doit. Il cherche sans cesse à l'améliorer et à le perfectionner. Derrière chaque exploit qu'il accomplit en compétition, il y a des heures de travail au quotidien pour qu'un geste devienne un automatisme. Ce manque s'ajoute à la perte physique. Le corps d'un athlète est très souvent son outil de travail, il est nécessaire qu'il soit entretenu. De cette façon durant la pause, ils ont tous été créatifs en innovant des nouveaux exercices et en regardant ce que faisaient les copains pour s'en inspirer.

Néanmoins, ils ont perdu dans ce domaine même s'ils ont fait ce qu'ils ont pu, ils n'avaient pas les structures pour s'entraîner. Pourtant, ils étaient dans la dernière ligne droite, ils allaient atteindre leur pic de forme pour les JO. Il faudra donc mettre les bouchées doubles pour avoir la condition physique qui était la leur avant le confinement et parvenir à ce fameux pic.

On évoque rarement le mental d'un sportif alors que c'est un facteur incontournable de la réussite. Chaque athlète a besoin d'être dans sa bulle pour être concentré et se consacrer à son objectif. Il ne doit pas être perturbé par un élément extérieur, c'est dans cette lignée que l'annonce du report a été brutale et un choc psychologique. Cette décision a été d'une grande violence, les sportifs avaient la sensation que tous leurs sacrifices tombaient à l'eau. Ils se préparent depuis quatre ans pour cet événement, ils avaient tout organisé et mis en œuvre par rapport à ce moment. Cela devait être le point final de toutes ces années de labeur en étant l'apothéose. Ce report a remis en cause la participation de certains qui sont au bout de leur parcours à la fin de leur carrière car ils se demandaient s'ils étaient capables de pousser encore une année. Ils ne savaient pas s'ils pouvaient puiser l'énergie au fond d'eux et si la volonté était présente pour prolonger leurs efforts. Ils ont pris conscience ensuite qu'ils étaient tous confrontés à la même réalité et le mot-clé dans ce contexte est l'adaptation. De toute manière, suite à cette modification causée par la covid-19 ils arriveront tous à Tokyo impactés à des degrés différents avec une préparation de cinq ans ou d'un an selon les athlètes.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook