Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

CCDH

Les dangers des régulateurs de l'humeur chez les femmes enceintes

Vos articles dans votre Podcast Journal


L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) vient d'annoncer les modifications des conditions de prescription et de délivrance de médicaments à base de Valproate et dérivés. Parmi eux deux psychotropes régulateurs de l'humeur: le Dépakote et la Dépamide, prescrits pour les troubles bipolaires. La prescription initiale et de renouvellement sont modifiées et le rapport bénéfice/risque devra être réévalué au moins une fois par an. L'agence du médicament alerte sur les risques liés à leur utilisation pendant la grossesse.


Le Dépakote et la Dépamide sont tous deux des régulateurs de l'humeur. Commercialisés par le laboratoire Sanofi-Aventis, ils sont remboursés à 65% par la sécurité sociale. Effets secondaires: maux d'estomac, nausées, prise de poids, règles irrégulières, tremblements, chute de cheveux, maux de tête, confusion, perte d'audition, hépatite, etc.

Plusieurs études ont montré que ces médicaments augmentent le risque d'anomalies chez l'enfant à naître: multiplication par 3 à 4 du risque de malformations (système nerveux, cœur, rein, membres...), augmentation du risque de troubles psychomoteurs, augmentation de la fréquence des troubles envahissants du développement (syndromes apparentés à l'autisme). A savoir que ces médicament passent également dans le lait maternel.

Les Français sont parmi les plus gros consommateurs de drogues psychiatriques en Europe. Alors que leurs effets dévastateurs sont de plus en plus reconnus, nous sommes aujourd'hui témoins de leurs effets sur les nourrissons et les enfants.

La CCDH, association créée en 1974 en France pour dénoncer les abus psychiatriques et faire respecter les droits de l'Homme en psychiatrie, alerte les autorités de santé et demande plus de contrôle sur les prescriptions de ces produits, afin de faire cesser la consommation abusive et désastreuse de ces drogues psychiatriques.


21/07/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Soleil bien aimé" - 05/05/2018

Une cure prétox - 26/12/2017

1 2 3 4 5 » ... 15






Dans nos blogs :

Le taureau rescapé aura une vie princière

Merry (son nom est la contraction de Meghan et Harry), est le cadeau offert au jeune couple dont le mariage fait la Une de tous les médias...

La tortue punk menacée d'extinction

La fameuse tortue de la Mary River, en Australie, est une espèce de tortue bien atypique: elle a des algues en guise de crête sur sa tête...



Retrouvez le Podcast Journal :