Podcast Journal
Le Podcast Jour
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube Channel
 

Lucas Pouille sert le saladier



16 ans après sa dernière victoire en Coupe Davis, c'est sous la houlette de Yannick Noah que l'équipe de France a remporté son dixième saladier d'or dimanche 26 novembre 2017.


Dessin de presse (c) Jean-Jacques Beltramo
Dessin de presse (c) Jean-Jacques Beltramo
coupe_davis.mp3 Coupe Davis.mp3  (557.96 Ko)

Ce fut un week-end chargé en rebondissements, en surprises et en émotions. La composition de l'équipe de France de Yannick Noah a d'abord laissé tout le monde perplexe. Ce n'est pas le célèbre double français Mahut-Herbert qui jouera le troisième point, mais le mousquetaire Richard Gasquet, accompagné du second cité. Il remporteront tout de même samedi 25 le point du 2-1 après que Tsonga ait égalisé vendredi dans la soirée.

Le premier match avait en effet été remporté très facilement par Goffin contre Lucas Pouille sans que le Français n'ai pu le breaker une seule fois. Ce dimanche, les espoirs d'une victoire finale reposaient sur Jo Wilfried Tsonga qui perdra son match en trois set (7-6, 6-3, 6-1) contre le leader belge David Goffin. C'est à Lucas Pouille, 18e mondial, qu'allait revenir la tâche de clore la série victorieuse française en arrachant une victoire méritée et rapide dans le match décisif. En moins de 2 heures de jeu et par 6-3, 6-1, 6-0, il réalise son rêve d'enfant et un exploit à l'âge de 23 ans, face à Darcis.

Et à Yannick Noah, comme un symbole de faire entonner la Marseillaise à tout un stade lillois qui en aura vu de toutes les couleurs. Et surtout du bleu, du blanc et du rouge.



29/11/2017





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 20






Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook




Retrouvez le Podcast Journal :