Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Jeanne Voisin

Lutte sans merci contre le plastique


Une étude menée dans 192 pays, publiée en février 2015 recense, pour la première fois, la masse totale des déchets plastiques entrant dans les océans chaque année. Ce document estime qu'en 2010 seulement, environ 8 millions de tonnes de déchets plastiques se sont retrouvés dans l'océan. C'est presque le double du volume de thon retiré par l'industrie de la pêche.


plastiques_oceans.mp3 Plastiques océans.mp3  (214.49 Ko)

Une réunion a été organisée à Washington, conjointement par l’International Sustainability Unit et la Global Ocean Commisssion. Avec pour objectif de réfléchir sur les mesures immédiates à prendre pour contrecarrer les effets néfastes des déchets plastiques dans l’environnement marin. Cette réunion spéciale a rassemblé les acteurs clés dans le but de créer une dynamique de changement.

La nouvelle étude a révélé que 83% des déchets en plastique mal géré potentiellement destinés à l'océan est produite en seulement 20 pays, dont la majorité sont des États à revenu intermédiaire qui connaissent une transition économique rapide mais auxquels manque encore l'infrastructure des déchets pour appuyer un tel développement.

"Face à un tel effet secondaire néfaste et l'accumulation du jetable, il est, je crois, tout à fait crucial de faire beaucoup plus pour accélérer la transition vers une économie plus "circulaire"- ce est-à-dire, une dans lequel les matériaux sont récupérés, recyclés et réutilisés au lieu d'être créés, utilisés puis jetés", a déclaré le prince Charles. Le Prince de Galles a été rejoint par son compatriote et co-président José María Figueres, qui a déclaré: "Les gouvernements et les spécialistes des déchets marins doivent définir les mesures pratiques spécifiques qui peuvent faire face au problème de plastique dans l'océan".


Photo (c) Gavin Parsons / Greenpeace. Cliquez ici pour accéder à la proposition concernant les plastiques
Photo (c) Gavin Parsons / Greenpeace. Cliquez ici pour accéder à la proposition concernant les plastiques
En présence du Prince Charles, Maguy Maccario-Doyle est intervenue au nom du prince Albert II et de sa Fondation. Elle a, notamment, rappelé que tout récemment, Monaco avait accueilli, à l’initiative de cette même Fondation, une réunion internationale de deux jours consacrée à la pollution marine causée par les déchets plastiques. Réunion intitulée "Plastiques en Méditerranée: au-delà du constat, quelles solutions?" et qui a rassemblé, en Principauté, plus de 200 participants de 16 pays méditerranéens. Reprenant les mots prononcés à cette occasion par le Prince Albert II, l’ambassadeur a précisé que la lutte contre la pollution plastique des mers passe notamment par la facilitation des politiques de recyclage, l’élaboration d’une économie plus circulaire, le tri sélectif des déchets et la limitation de leur production. Mais également par l’adoption généralisée de ces mesures. Ce qui implique une véritable prise de conscience à l’échelle planétaire et sera réalisé grâce aux décisions politiques, à la recherche scientifique et à la mobilisation de la société civile.

Maguy Maccario-Doyle a également indiqué que les autorités monégasques avaient adopté plusieurs mesures concrètes destinées à limiter les déchets plastiques. C’est ainsi qu’à partir de 2016, Monaco procèdera à la suppression progressive de sacs en plastique à usage unique.

A partir de 2019, certains produits alimentaires comme les fruits, les légumes et les confiseries devront être emballés dans des sacs en papier issus de forêts gérées durablement. Enfin, la distribution et vente d’articles de pique-nique jetables, comme les assiettes et les couverts en plastique, seront également interdites, ce qui permettra ainsi à Monaco de s’aligner sur la législation d’autres pays européens, qui ont augmenté le prix des articles de pique-nique jetables dans le but de réduire le gaspillage. Enfin, l’ambassadeur a invité, au nom de la Fondation Prince Albert II de Monaco, toutes les parties prenantes, à se joindre aux travaux de la Task Force Beyond Plastic Med, groupe de travail chargé de trouver et de promouvoir des solutions pratiques visant à endiguer efficacement l’afflux de pollution en mer Méditerranée.
Cliquez ici pour lire la déclaration


09/04/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 24





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :