Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Martinique : la détermination des grévistes ne faiblit pas


Par Nouria Anseur Rédigé le 18/02/2020 (dernière modification le 18/02/2020)

La grève des enseignants contre la réforme des retraites se poursuit en Martinique. Plus de 30000 élèves des 14 lycées et 43 collèges que compte l’île n’ont pas eu cours depuis deux mois.


La grève des enseignants contre la réforme des retraites se poursuit en Martinique. Capture d'écran Facebook.
La grève des enseignants contre la réforme des retraites se poursuit en Martinique. Capture d'écran Facebook.
L’intersyndicale (CGTM, FSU, FO, UNSA) appelle la population à occuper touts les ronds-points de l'île, notamment ceux à proximité des établissements scolaires. Il réclame plus de moyens pour l'académie de Martinique et exige le report des E3C (Épreuves Communes de Contrôle Continu).
Dans un communiqué de presse publié vendredi 14 février, il se dit déçue du résultat de la réunion avec les inspecteurs généraux envoyés par le ministère de l'Éducation nationale. Le peu de réponses obtenues dans le conflit, notamment sur la suppression de poste, n’était guère satisfaisante.

Ce lundi 17 février, près de 200 personnes du corps enseignant et éducatif se sont réunis devant la préfecture à Fort de France pour afficher leur rejet de la réforme des retraites et du baccalauréat. Ils comptent bien poursuivre leur protestation et incitent l’ensemble des salariés de l’Education nationale à faire de même.
Même si le rectorat a répondu favorablement à la leur demande en proposant un nouveau calendrier pour le E3C, l’intersyndicale déplore ne pas avoir été consultée.
Les épreuves communes de contrôle continue du baccalauréat seront exceptionnellement étendues, elles auront lieu à la mi-mars pour la première session et en mai pour la seconde.
 

Les parents d'élèves en colère

Sur les réseaux sociaux les parents d’élèves sont en colère, ils affichent leur désarroi face à cette grève interminable. Certains soutiennent le mouvement mais sont tout de même inquiets pour le grand retard cumulé par leur enfant, surtout pour ceux en classe d’examens.
Les lycéens organisent des rencontres pour réviser leurs cours, ils sont en contact avec leurs enseignants sur la plateforme Pronote, avec qui ils échangent régulièrement.
"Le but de la grève n’est pas de pénaliser les élèves, je les aide du mieux que je peux, je leur envoie les cours, je corrige leurs exercices et je réponds à leurs mails...", nous confie une enseignante de français.
Pour pallier l’absence de cours, des familles se réunissent pour faire réviser leurs enfants, et d’autres proposent des cours de soutien à des prix abordables.
Des associations ont également ouvert leur porte aux élèves, tel que Volga Active, qui leur offre son aide à raison de trois fois par semaine. Une initiative saluée par les parents d’élèves.
 
domicile_74__online_audio_converter_com_.mp3 Martinique : la détermination des grévistes ne faiblit pas  (1.51 Mo)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook