Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Match France Angleterre : les raisons de la victoire


Par Baudouin De Saint Leger Rédigé le 03/02/2020 (dernière modification le 03/02/2020)

Ils l’ont fait, et il suffisait d’observer l’ensemble des joueurs sur la pelouse du stade de France au coup de sifflet final pour comprendre que le vent venait de tourner. L’équipe de France a battu l’Angleterre 24 à 17 après avoir mené pendant près de soixante minutes 24 à 0. Les bleus ont battu leur meilleur ennemi avec la manière et cela n’était pas arrivé depuis longtemps.


Teddy Thomas tombant dans les bras de Charles Ollivon son capitaine - © Capture Youtube
Teddy Thomas tombant dans les bras de Charles Ollivon son capitaine - © Capture Youtube
france_angleterre.mp3 France Angleterre.mp3  (2.48 Mo)

Hier se jouait le match de rugby le plus attendu de l’hémisphère nord, le fameux Crunch France Angleterre au stade emblématique de Saint-Denis. Cette rencontre qui devait se jouer pendant la dernière coupe du monde de rugby au Japon avait été en quelque sorte repoussé de trois mois (le match avait été annulé à cause du passage du tiphon Hagibis). Mais en trois mois, la donne a changé.

 

Alors pourquoi ont-ils gagné ces "bleuets"?

Déjà parce que le travail mis en place par le staff depuis deux mois est intense, révolutionnaire et habile. Les joueurs sélectionnés sont non seulement bons dans leur club mais disposent également d’une certaine maturité intellectuelle.

D’ailleurs, les prestations d’Alldritt, Dupont, Marchand, Baille, Bouthier et bien sûr de leur capitaine Ollivon permettent de croire à une vraie stabilité dans le jeu tricolore pour l’avenir.

Notre buteur Ntamack a joué son rôle à merveille, le pack a su résister et surtout offrir une prestation en défense dantesque. Cette sélection était évidemment marquée par la jeunesse de cette équipe, plusieurs joueurs n’ayant jamais eu l’occasion de porter le maillot tricolore avant le coup d'envoi.

Et ces Anglais, étaient-ils affaiblis ?

Que nenni et leur sélectionneur Eddie Jones avait pourtant prédit l’enfer. Ce XV de la Rose était peu ou prou l’équipe type de la dernière coupe du monde qui avait écrasé les All Blacks en demi-finale. Nos chances de battre le finaliste de la dernière coupe du monde avant le coup d’envoi n’étaient pas très élevées et pourtant jamais les Anglais n’ont été en mesure d’inquiéter véritablement les Français.

Nous n’allons pas se le cacher, voir par deux fois l’ouvreur anglais Owen Farrell faire tomber le ballon en avant ne pouvait être que le signe du destin, comme un passage de témoin pour l’autre capitaine, Ollivon qui inscrivait avec la manière deux essais venant conclure le temps fort d’une équipe en pleine vitesse.

Une happy end, enfin!

Les blancs n’y étaient pas parce que les Français étaient déterminés, avait mis le bleu de chauffe et surtout montraient une formidable envie de se dépasser pour les autres.
La France a battu l’Angleterre sur son jeu, sa puissance et sa force mais elle l’a surtout battu grâce à son état d’esprit. Et qu’on le veuille ou non, cette qualité est la base intrinsèque du rugby. Le prochain match se jouera en Italie le week-end prochain, la préparation pour la coupe du monde de rugby 2023 ne fait que commencer.

Résumé du crunch 2020









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook