Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Mères célibataires et militantes


Par Audrey Gléonec Rédigé le 07/03/2020 (dernière modification le 07/03/2020)

Le mouvement Gilets jaunes a dès le départ été porté par des femmes. Parmi elles de nombreuses mères célibataires. Un constat qui amène à s'interroger sur les raisons de leur engagements .


Sortir de l'isolement

Michèle, infirmière puéricultrice à la retraite et militante Gilets jaunes.Photo©Audrey Gléonec
Michèle, infirmière puéricultrice à la retraite et militante Gilets jaunes.Photo©Audrey Gléonec
Le mouvement des Gilets jaunes a été initié par des femmes. Tout le monde se souvient, entre autres, de Jacqueline Mouraud, et de ses videos postées sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui les femmes restent très nombreuses au sein du mouvement. Ainsi certains collectifs sont féminisées à 70%. Michèle, puéricultrice à la retraite, engagée dans le mouvement depuis ses débuts raconte : "Ce qui m'a interpellé quand je suis arrivée sur les ronds-points, c'est le très grand nombre de femmes mères célibataires. Beaucoup avaient à charge un enfant handicapé. J'ai senti une vraie révolte. Ce sont des battantes." Michèle s'est donc tout naturellement investie aux côtés de ces femmes pour les aider. Aujourd'hui encore elle prévient : "Le statut des femmes est encore à améliorer. La société laisse de côté ces femmes qui ont un salaire, mais avec des fins de mois difficiles. Souvent elles ont été abandonnées par le père de leurs enfants et doivent tout assumer seules." Le mouvement Gilet jaune a ainsi permis à des femmes qui n'avaient plus de vie sociale et culturelle, souvent faute de temps et de moyens, de sortir de leur isolement.

Etre entendu :

Elodie, crieuse de rue.Photo©Morand
Elodie, crieuse de rue.Photo©Morand
Si beaucoup de mères célibataires ont intégrée le mouvement en raison de leur fin de mois difficiles, et du besoin de retrouver des liens de solidarité ce n'est pas la seule raison. Elodie, la trentaine, mère célibataire, artiste, explique : "Etre mère célibataire aujourd'hui c'est devenu impossible. Mais ça ne m'empêche pas d'être forte. Moi je suis féministe. Le mouvement Gilet jaunes est très créatif. On peut faire beaucoup de chose et proposer toutes sortes d'initiatives. Mon rôle c'est d'être crieuse de rue durant les manifs. Je le fait pour mes enfants." Elodie veut construire une société plus juste. Elle espère que son combat bénéficiera à ses enfants. Elle a connu beaucoup de galères en élevants ses deux enfants seule. Dans le mouvement elle a trouvé un véritable exutoire : "Pour moi crier dans la rue c'est aussi un acte thérapeutique." C'est comme ça que cette artiste de théâtre fait sortir sa rage. Etre entendu et pouvoir exprimer ses idées c'est cela aussi la raison de son engagement. Aujourd'hui plus que jamais elle se sent à sa place en tant que militante au sein du mouvement.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook