Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Metelkova, le centre culturel et underground de Ljubljana


Un lieu original et insolite au cœur de la capitale slovène, où se retrouvent les amoureux de la culture alternative.


Des elfes démoniaques regardent les passants. Photo (c) Anaïs Mariotti
Des elfes démoniaques regardent les passants. Photo (c) Anaïs Mariotti
metelkova_1.mp3 Metelkova.mp3  (988.77 Ko)

Des elfes démoniaques aux bras désarticulés lancent des regards dérangeants aux passants depuis les toitures des bâtiments. De part et d’autre des allées, des tambours suspendus et automatisés donnent le rythme des festivités. Un peu plus loin, des morceaux de mannequins en plastique forment d’étranges personnages devant d’immenses fresques murales. Au sol, des robots de fer psychédéliques et difformes jaillissent du macadam.

Metelkova est un lieu mystique et cosmopolite, situé au beau milieu de Ljubljana, la capitale slovène. Chaque année, il attire des voyageurs du monde entier mais aussi des Slovènes habitués à cet endroit hors-norme. Et pour cause, Metelkova est une bulle intemporelle dans laquelle il est agréable de se réfugier pour méditer ou pour partager un moment de convivialité.

Peu importe l’allure, l’origine et le milieu social, les voyageurs se retrouvent souvent ici par hasard pour partager un moment éphémère autour d'un verre. "À Metelkova, on ne demande pas ce que tu fais comme métier mais ce que tu aimes faire! On parle de nos cultures, de nos voyages, de nos envies, pour partager un moment de richesse" , expliquait alors un slovène habitué.


Café, discothèque et expositions

Au milieu de Metelkova se trouve un petit café, ouvert en fonction des envies et des humeurs des propriétaires. Dans ce bar alternatif, il n’y a pas de carte fixe, ni de machine à café, tout est fait "à la main". Le soir, ce bar prend soudainement vie et s’anime au gré des saisons. De temps en temps, une discothèque alternative ouvre aussi ses portes pour des soirées à thème et des concerts.

Enfin, une galerie d’arts alternatifs est ouverte en journée. En août 2017, une exposition originale accueillait par exemple les visiteurs. Au milieu d’une pièce plongée dans le noir, des rubans suspendus au plafond formaient un étrange cercle, dont la perspective variait en fonction de notre position dans la salle. En fond sonore, une musique électronique et stridente. Grâce aux jeux de lumière, on se croyait soudainement au beau milieu d’une forêt effrayante. Au fond de la pièce, un poste de télévision grésillant tournait en boucle, avec pour seul spectateur, un mannequin placé de dos.

"L'existence de Metelkova est en sursis"

Au temps de la Yougoslavie, Metelkova était une prison militaire. À la libération, les locaux furent squattés jusqu’à devenir ce lieu insolite. Depuis plus de vingt-cinq ans maintenant, les habitants engagés de Metelkova font vivre ce projet alternatif et artistique.

Mais "l’existence de Metelkova est en sursis", explique l’un d’entre eux. En effet, le gouvernement slovène a tenté de récupérer ce lieu à plusieurs reprises pour en faire un parc public et plus tard un centre commercial. Grâce à une importante mobilisation de la population, ces projets ont finalement été abandonnés, mais jusqu’à quand? Cette ancienne caserne désaffectée, devenue un centre culturel original et passionnant, est incontestablement un lieu incontournable à découvrir à Ljubljana.



14/07/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 20






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :