Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Municipale : Mérignac, "le PS est le seul bouclier sociale"


Par Audrey Gléonec Rédigé le 12/03/2020 (dernière modification le 06/03/2020)

Mérignac est une place forte du Parti socialiste depuis 75 ans ! Face au maire sortant, Alain Anziani, pas moins de neufs listes d'opposition. Mauricette Boisseau son adjointe, nous explique pourquoi les municipales sont le meilleur échelon pour permettre au PS de revenir sur le devant de la scène politique et pourquoi Alain Anziani peut encore gagner.


La gauche a un peu disparu du paysage politique français. Pensez-vous que les municipales sont l'occasion pour le PS de retrouver une nouvelle visibilité?

Mauricette Boisseau, Adjointe d'Alain Anziani, maire de Mérignac. Photo©Mairie de Mérignac
Mauricette Boisseau, Adjointe d'Alain Anziani, maire de Mérignac. Photo©Mairie de Mérignac
"La gauche n’a pas disparu, elle a été simplement affaiblie par les tentatives hasardeuses de certains frondeurs dont d’aucuns étaient plus intéressés par des ambitions personnelles que par le combat pour l’intérêt collectif. Par ailleurs, sous la Ve République, après avoir été tenu plusieurs décennies à l’écart du pouvoir, le Parti socialiste a su démontrer qu’il était un parti de pouvoir sous deux mandatures présidentielles. En Gironde, mais pas que, à l’échelon local, communal, départemental et régional, le Parti socialiste a, en revanche, exercé le pouvoir avec, semble-t-il de la réussite. Ainsi, dans l’esprit des Français, le Parti socialiste reste apte, le passé en apportant la preuve, à assumer les plus hautes responsabilités politiques, d’autant que les oppositions n’offrent pas un visage valorisant. L’échelon local demeure généralement le terrain sur lequel le Parti socialiste demeure le parti de référence de par le bilan de sa mandature et de son programme intégrant, notamment et fortement, la transition écologique nécessaire et la conscience d’une évolution climatique particulièrement inquiétante à laquelle il apporte des solutions, dont d’ailleurs, certaines ont été déjà mises en oeuvre. L’échelon local est donc bien l’endroit où le Parti socialiste peut retrouver une nouvelle visibilité".

Le PS a toujours été bien implanté dans le Sud-Ouest, a-t-il donc une chance dans ces élections ? Qu'est-ce qui pourrait lui permettre de se distinguer face à l'opposition ?

"Les élections municipales de mars 2020 voient dans le Sud-Ouest, un très fort engagement du PS, en secteur urbain comme en secteur rural. A Mérignac, le PS est toujours resté fort et uni, grâce aux actions de ses militants et, notamment, de Thierry Trijoulet, digne représentant de la "Force Tranquille". Au niveau municipal, notre maire Alain Anziani, entouré d’une équipe compétente, présente un bilan de grande qualité. Un excellent bilan financier avec un très faible niveau d’endettement, la volonté affichée de maintenir l’éducation au premier rang du budget municipal, l’aide jamais mise en défaut envers le monde associatif, le souci permanent, depuis longtemps, de l’environnement, la prise en compte effective des problèmes spécifiques liés aux âges seniors et des personnes en situation précaire, le maintien de l’emploi, liste non exhaustive. Par ailleurs, Alain Anziani n’a eu de cesse de développer une politique de démocratie participative ayant pour objet de connaître au mieux les attentes des Mérignacais et d’être en mesure de construire une politique de la ville répondant au plus près des besoins et des attentes de ses habitants. Pour les élections municipales de mars 2020, Alain Anziani, fort de sa connaissance des habitants, des multiples dossiers inhérents au fonctionnement d’une ville de 70 000 habitants, propose un programme précis de 12 engagements et de 140 propositions pour Mérignac. Un programme dans lequel la transition l'écologique est un axe primordial d’actions. Un programme tenant compte au plus près de la qualité de vie des habitants, de l’amélioration des déplacements dans la Ville, de la mise en œuvre d’un plan piéton, de l’aménagement de voies piétonnes et végétalisées, l’aménagement de pistes cyclables, le maintien au cœur des priorités municipales de l’éducation, de la Jeunesse et de la petite enfance, le souci d’offir une ville bienveillante avec ses seniors, une ville solidaire, veiller à la sécurité et à la tranquillité de tous, continuer à développer la culture et le sport pour tous, continuer à accompagner la création d’emplois à Mérignac, enfin demeurer dans une gestion responsable et participative de la ville. Alain Anziani apparaît donc bien comme le maire dont a besoin Mérignac. Son bilan est d’une exceptionnelle qualité et il a une vision d’avenir saine et apaisée de Mérignac".

Qu'avez-vous envie de dire pour montrer que le PS a plus jamais sa place dans le paysage politique actuel ?

"Face à la politique menée par les tenants actuels du pouvoir, face aux attaques incessantes que ce pouvoir mène contre la qualité de vie des citoyens, je dis que le Parti socialiste est le seul bouclier social dont disposent les Français pour battre un pouvoir qui ne se soucie nullement d’eux. Un pouvoir guidé uniquement par les finances au profit d’une minorité par ailleurs pourtant déjà bien dotée".
le_ps_a_merignac.m4a Le PS à Mérignac.m4a  (1.58 Mo)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook