Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube Channel
 

Nigeria: Le pétrole continue à empoisonner le Niger

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 4 Avril 2015 (dernière modification le 2 Avril 2015)


Shell et l’ENI, géant italien de l’énergie, ont admis qu’il y avait eu plus de 550 fuites de pétrole dans le delta du Niger l’an dernier, selon une analyse menée par Amnesty International sur les statistiques les plus récentes fournies par ces entreprises.


nigeria_le_petrole_continue_a_empoisonner_le_niger.mp3 Nigeria le pétrole continue à empoisonner le Niger.mp3  (161.02 Ko)

À titre de comparaison, il n’y a eu en moyenne que 10 déversements par an à travers toute l’Europe entre 1971 et 2011.
Shell a signalé 204 fuites dans le delta du Niger en 2014 tandis que l’ENI, qui exerce ses activités dans une zone plus restreinte, a fait état du chiffre sidérant de 349 écoulements.

"Ces chiffres sont extrêmement alarmants. L’ENI a manifestement perdu le contrôle de ses opérations dans le delta du Niger. Et malgré toutes ses promesses, Shell n’a toujours rien fait pour remédier aux fuites de pétrole", a déclaré Audrey Gaughran, directrice du programme Thématiques mondiales d’Amnesty International.










Les derniers articles

Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook




Retrouvez le Podcast Journal :