Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Onirique Ontologie - Belgique: Un député wallon emprisonné en Flandre


Si les faits ne seraient pas aussi graves, car il y eut mort d'être humain, on pourrait sans doute parler de la dernière "histoire belge". Mais voilà, un député wallon s'est vu privé de liberté à la découverte de son épouse sans vie, dans une chambre d'hôtel à Ostende.


billet_wesphael_10112013.mp3 billet_wesphael_10112013.mp3  (300.56 Ko)

Dans tous pays démocratiques, les parlementaires bénéficient d'une immunité, dont seul l'organe où ils siègent peut lever. Dans le cas présent, la juge d'instruction de Bruges fit fi de cette obligation institutionnelle, et Monsieur Bernard Wesphael se trouve derrière les barreaux.

Le jeudi 31 octobre, les époux Wesphael se trouvaient, pour quelques jours de repos, dans la cité balnéaire d'Ostende, en bord de la Mer du Nord. Arrivée seule, la veille, Madame Véronique Pirotton, voulait se reposer et ainsi réfléchir au calme à la situation familiale, et à l'avenir de son couple avec le député wallon, Monsieur Bernard Wesphael. Celui-ci la rejoignit, et une soirée "bonne enfant" débuta par un restaurant de la ville, une tournée des grands ducs dans la rue chaude, et un dernier pour la route au bar de l'hôtel Mondo, où ils étaient descendus. Jusque là, rien de bien folichon, la vie d'un couple en vacances. Mais où les choses dérivent, c'est une fois dans la chambre 602 dudit établissement, où Madame Pirotton sera retrouvée morte, par son mari. Que s'est-il passé entre le dernier godet et la découverte? A l'heure actuelle, soit plus d'une semaine après les faits, personne ne peut le dire avec certitude.

N'empêche que Madame le Juge d'instruction de Bruges -région flamande- ne fit ni une ni deux, et ordonna la privation de liberté au député wallon. Sans vouloir, ici, émettre un avis sur la pratique, il nous faut quand même souligner le caractère explosif de la chose, en se référant à la notion d'immunité parlementaire, imposée par la constitution de notre pays. Nous n'irons pas jusqu'à écrire qu'il s'agit là d'une quelconque manœuvre communautaire, mais cela y ressemble fort. De son côté, la juge argumente le fait de "flagrant délit", qui impose toutefois une prise sur le fait, ce qui n'est en rien le cas dans cette affaire. Peut-on dès lors s'interroger sur ce qui se serait passé si l'inculpé (qui par ailleurs bénéfice toujours de la présomption d'innocence) aurait été flamand?

Rien de tout cela chez nous, entend-on de ci de là. Toutefois, le parquet refuse de communiquer, et Bernard Wesphael continue de clamer son innocence, en arguant que son épouse s'est suicidée. Une reconstitution eut lieu ce vendredi 8 novembre, au sein de l'hôtel, est rien ne filtre.

Voir les photos de la reconstitution suivant ce lien: ICI


10/11/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :