Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Parc de loisirs aux carrières de Fréhel, le projet avance


Par Rédigé le 08/02/2019 (dernière modification le 07/02/2019)

En 2022, un parc de loisirs pourrait voir le jour dans les anciennes carrières de grès de Fréhel (22). Situées entre le cap du même nom et la station balnéaire de Sables-d'Or-les-Pins, elles sont libres d'exploitation depuis deux ans. Le projet, complexe, est porté par l'association "Initiative Cap Fréhel", née en 2015 avec pour mission de développer une économie touristique durable.


Jean-Noël Cren, président du directoire de la société Charron a réaffirmé le rôle facilitateur de la société dans le projet. Photo (c) Cindy Giraud
Jean-Noël Cren, président du directoire de la société Charron a réaffirmé le rôle facilitateur de la société dans le projet. Photo (c) Cindy Giraud
carrieres_mp3.mp3 CARRIERES.mp3  (3.37 Mo)

Fin janvier 2019, les adhérents de l'association se sont réunis à l'occasion d'un point d'étape du projet, prometteur en termes de développement économique et social.

Ce projet de réhabilitation des carrières du Routin et Courcoux en parc de loisirs est l’aboutissement d’études et de concertations engagées par l’association avec le propriétaire foncier, la Société Pierre Charron, la société d’exploitation des carrières, les élus, des acteurs économiques et associatifs.

Chaque année, entre 800.000 et un million de visiteurs se rendent au Cap Fréhel, deuxième site naturel touristique de France. Mais le lieu est actuellement sous exploité. Les visiteurs ne s'attarderaient en moyenne qu'une vingtaine de minutes sur le site, faute d'équipement d'accueil et d'animation à la hauteur de la fréquentation.

Pour l'association, le parc de loisirs permettrait "d’augmenter la consommation touristique sur l’ensemble de l’année au bénéfice des habitants". Et serait un signal fort pour d’autres investisseurs. Le coût de cette réhabilitation est estimé à 6 millions d'euros.


50 emplois directs

L'ouverture du parc permettrait de créer 50 emplois directs et une centaine d’autres induits sur cinq ans, notamment dans le secteur hôtelier.

Concrètement, le projet prévoit la réhabilitation de 700 m2 de bâtiments au Routin - et des extensions limitées - qui abriteraient self, boutique, expositions sur les carrières et la pierre, l’imaginaire et les traditions, mais aussi des expositions temporaires. Cette phase s’attacherait par ailleurs à valoriser et sécuriser les espaces. Des stationnements seront aménagés.

Au Courcoux, sont évoquées la création de chemins de visites guidées et la mise en place de parcours acrobatiques en hauteur: tyrolienne géante, pont népalais, via ferrata.

Le projet initial comportait une troisième phase prévoyant la construction d'un bâtiment encastré de 4.000 m2 au Courcoux. Cette phase a depuis été abandonnée, la réglementation en vigueur ne l'autorisant pas.

Exploitation privée

Rémi Loyer a rappelé l’impératif de conformité aux réglementations en vigueur sur la zone: loi Littoral, Scot du Pays de Dinan et PLU de Fréhel, précisant que la zone du projet était exclue des espaces remarquables. Il a également relaté les multiples concertations engagées avec les élus, les services de l’urbanisme de Dinan Agglomération, et ceux de l’État.

"Nous sommes face à des couches et surcouches de réglementations. Nous pourrions difficilement faire mieux. Il y a des études complémentaires à réaliser, des concertations, mais le projet avance résolument", souligne-t-il, ajoutant que le dossier bénéficie du soutien de la mairie de Fréhel et de l'accompagnement du propriétaire foncier, qui a notamment financé les premières études préliminaires, et mettra le foncier à disposition du futur porteur de projet.

De fait, si "Initiative Cap Fréhel" a porté le dossier jusqu'ici, l'exploitation du site serait confiée à une société privée. Cette nouvelle entité verrait le jour une fois la faisabilité du projet confirmée.

Elle associerait le propriétaire foncier du site, des fonds d’investissement, des investisseurs privés et la population par le biais d’un financement participatif.

Ouverture imaginée en 2022

"Le calendrier d'adoption du PLU de Fréhel, en cours de révision, sera intégré au PLUi* de Dinan Agglomération dont l'adoption est prévue fin 2019 pour une opposabilité au cours du premier semestre 2020. Les dispositions de ce PLU révisé autorisent la réalisation de ce projet, confirme Didier Cholet, adjoint à l'urbanisme. Notamment en matière d'extension limitée des constructions existantes et de conformité des activités touristiques et de loisirs à la destination de la zone".

Michèle Moisan, maire de Fréhel, entrevoit la synergie du projet avec celui de Maison de site voulue par la municipalité à Sables-d’Or-les-Pins, dans le cadre de l’opération Grand site de France.

Un weekend portes ouvertes est envisagé l'été prochain sur le site des carrières. Ce qui permettrait de présenter plus précisément le projet. Mais de multiples étapes suivront encore avant l'ouverture du parc, imaginée pour Pâques 2022.

*Plan local d'urbanisme intercommunal










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Facebook