Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Paris s'engage à recycler nos sapins


Par Maxime Delahousse Rédigé le 08/02/2020 (dernière modification le 03/02/2020)

Le 26 décembre, la mairie de Paris a placé un peu partout dans la capitale 195 points de collecte pour permettre aux Parisiens et aux Parisiennes de déposer et recycler leur arbre de noël.
Pendant un mois, une fois les fêtes terminées et les décorations rangées, Paris compte sur ses habitants pour jouer le jeu et participer à son opération "Recyclons nos sapins".


boulevard_de_picpus_3.m4a Paris s'engage à recycler nos sapins  (909.12 Ko)

Avec l’évolution des consciences écologiques et face au réchauffement climatique, de plus en plus de personnes souhaitent offrir une seconde vie à leur sapin de Noël. Au début de l’année 2019, 90.000 Parisiens et Parisiennes ont fait le choix de le déposer dans ces points de collecte qui ne cessent d’augmenter chaque année. Fort de ce succès, la ville a souhaité prouver davantage sa détermination dans ce mouvement écologique en disposant vingts points de collectes de plus que l’année précédente.

Le ministère de l’Agriculture soutient et encourage ce recyclage en indiquant que ces sapins pouvaient être utilisés, une fois broyés par les équipes techniques de la ville, comme bois de chauffage ou se transformer en composte pour protéger les sols et les plantations". Longtemps brûlés dans les déchetteries ou les jardins des particuliers, cette méthode disparait pour offrir d’autres solutions, notamment celles de replanter les sapins ou de les apporter dans les services d’espaces verts afin qu’ils puissent être utilisé comme abris pour animaux.
Pour les sapins entassés dans ces points de collecte, ils seront broyés sur place afin d’éviter de les transporter, c’est plus pratique et plus écologique.

Cette année encore, la mairie de Paris ainsi que ses arrondissements affirment leur volonté de ne plus voir les trottoirs déborder de dépôts sauvages. Dans ce sens, ils ont fait le choix d’instaurer une amende de 150 euros pour ceux qui voudront abandonner leur sapin sur la voie publique, en forêt ou sur le bord des routes.

Même si la mairie de Paris n'a pas encore communiqué sur les résultats de cette année, elle se dit rassurée des premiers retours et observe une participation supérieure à l'année précédente grâce à l'augmentation des points de collecte. Continuer de sensibiliser sur l’utilité de recycler ces 5 millions de sapins naturels vendus dans le pays devrait surement motiver les retardataires à se mobiliser pour cette action l’année prochaine à Paris et dans toute la France.
Ce n’est peut-être pas suffisant pour venir à bout du réchauffement climatique mais c’est un bon départ pour le combattre…









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  



Facebook