Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Premier test réussi pour le système d'alerte aux tsunamis


L'UNESCO se félicite du succès quant au test du dispositif de communication du système d'alerte rapide aux tsunamis ainsi que de l'atténuation de leurs effets dans l'Atlantique du nord-est, la mer Méditerranée, sans oublier les mers limitrophes.


podcast_tsunami.mp3 Podcast Tsunami.mp3  (252.26 Ko)

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), il s'agit d'un grand pas pour la structure établie sous l'égide de la commission océanographique intergouvernementale (COI), en 2005.

Les 31 pays participants ont été alertés par un message de test. Ils ont été alertés par courrier électronique, par télécopie et par le système mondial de télécommunications (SMT) de l'observatoire et Institut de Recherche Sismique Kandili d'Istanbul (KOERI, Turquie). Apparemment les alertes ont bien été reçues, quelques instants après avoir été envoyées.

"Cette dernière décennie, à elle seule, nous a montré la terrible force destructrice des séismes et des tsunamis à plusieurs reprises", a-t-elle rappelé Irina Bokova, la directrice générale de l'UNESCO. Se félicitant de la réussite de ce premier jet, elle a ajouté que "le test représente une étape importante vers l'amélioration de la sécurité pour la vie de dizaines de millions de personnes vivant dans cette région en particulier, et répond aux ambitions de l'UNESCO d'établir un système mondial d'alerte rapide."

Le co-président de l'équipe spéciale du NEAMTWS pour la communication, Ocal Necmioglu a expliqué, quant à lui, que "l'objectif du test était de s'assurer du bon fonctionnement des flux de communication entre points focaux des centres régionaux et nationaux potentiels". Il a également signalé que l'exercice s'était bien passé et qu'une évaluation complète devrait être menée très bientôt.

Et François Schindelé, le président du Comité intergouvernemental du groupe de coordination du NEAMTWS, a ajouté que "la transmission rapide des messages d'alerte et la réactivité des autorités nationales sont cruciales pour l'efficacité de tout le système d'alerte aux tsunamis, notamment en Méditerranée où les tsunamis se propagent en un temps très court".
La réussite de ce premier jet est réellement bénéfique car elle va aussi permettre de créer de nouveaux centres régionaux d'alerte aux tsunamis.
De plus, rappelons que KOERI qui se trouve en Turquie et le Centre d'énergie atomique qui se situe, quant à lui, en France, sont les deux premiers centres qui devraient être exploitables en 2012.

23/08/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 24





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :