Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Quand la Street Culture s'exporte à la campagne


Par Rédigé le 29/08/2019 (dernière modification le 25/07/2019)

L'association saint-marcellinoise Meidine est née en 2007 d'un groupe de six copains désireux de développer la culture urbaine, mais à la campagne. Douze ans et quelques idées plus tard, le bureau a changé et les idées se sont développées. Rencontre avec Titouan Villeneuve, directeur sportif et spécialiste du BMX.


Un second souffle pour l'association

Des cours de BMX donnés au skate park (c) Frédérique Gelas
Des cours de BMX donnés au skate park (c) Frédérique Gelas
"À la base l'idée était d'avoir des espaces pour pratiquer skate, BMX, graff et Hip-Hop. On habitait tous dans des petits villages avec peu d'infrastructures d'où cette idée d'association, pour que les communes aient un interlocuteur, dire qu'on existe". Une idée vaste mais qui a rapidement fait son chemin, puisque des sessions sport nature, balades, VTT, des colonies de vacances ont vu le jour avec l'aide de la MJC de Saint-Marcellin. "L'association a ensuite été mise en stand-by quand les copains sont partis faire leurs études". C’est début 2019 que Meidine a fait son retour et s'est dotée d'un nouveau bureau dont Mélanie Quineau est désormais présidente.

Des activités pédagogiques en lien avec la nature

Faire du sport en pleine nature (c) association Meidine
Faire du sport en pleine nature (c) association Meidine
Diplômée de l'École Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM), la spécialiste horticole qui avait déjà travaillé avec des groupes et des scolaires de par son travail, a décidé de se rapprocher de ceux dont l'animation était la spécialité pour plus de complémentarité. Meidine a donc opté pour un partenariat avec le site des Jardins Sauvages de la ferme agro-écologique située à Notre-Dame-de-l'Osier. "Nous avons créé une "École Sport et Nature" sur le site pour la découverte des plantes, des notions de jardinage et l'expression artistique, ainsi qu'une "École vélo-VTT/BMX Freeride Freestyle afin de profiter des infrastructures, ainsi que du site de Notre-Dame-de-l'Osier". Les jeunes y font eux-mêmes leurs bosses, leurs lignes dans les bois pour descendre, mais tout en observant afin de ne pas abîmer la forêt. Il y a tout un enjeu de sensibilisation à l'écologie" explique Titouan. Des arbres à préserver, des plantes à respecter, des matières premières à utiliser pour ne plus être les simples consommateurs d'une activité, mais en devenir les acteurs.

Transmettre un savoir-faire grâce à l'association

"Une activité agricole de production a été développée sur le site et le jardin agencé pour que l'association puisse y développer des activités pédagogiques. L'objectif est de se rapprocher de l'économie sociale et solidaire qui permet aux jeunes de découvrir la nature, de leur apporter une éducation populaire" ajoute-t-il. Au-delà des deux écoles de sport, plusieurs activités annexes sont proposées : land-art, balades, reconnaissance botanique et accueil de public sur demande (classes, IME, personnes en situation de handicap, colonies de vacances...). L'association Meidine est par ailleurs présente deux fois par semaine à Saint-Marcellin, au skate-park, pour des cours de BMX.
podcast_quand_la_street_culture_s__exporte_a_la_campagne.mp3 Podcast quand la Street Culture s'exporte à la campagne.MP3  (2.96 Mo)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook