Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

RDC: Des ex-enfants soldats se construisent une vie loin de la kalachnikov - 4


Par Rédigé le 20/07/2016 (dernière modification le 19/07/2016)

En octobre 2015, le gouvernement japonais a financé un programme conjoint à hauteur de 4 millions de dollars qui vise à la réintégration communautaire et socio-économique des ex-enfants soldats et des enfants vulnérables, y compris ceux victimes de violences sexuelles, dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC.


Le sport est mis à profit

Des ex-enfants soldats font du petit commerce d'un village à l'autre. Photo (c) Pierre Buingo, Ziralo, Sud-Kivu, septembre 2015
Des ex-enfants soldats font du petit commerce d'un village à l'autre. Photo (c) Pierre Buingo, Ziralo, Sud-Kivu, septembre 2015
ex_enfants_soldats_rdc.mp3 Ex-enfants soldats RDC.mp3  (711.22 Ko)

Ce projet a pour objectif la scolarisation de 328 enfants sortis des groupes armés et des enfants vulnérables et d’apporter de la nourriture, pendant neuf mois, à 13.000 enfants dans les écoles primaires du territoire de Rutshuru. Il vise également la construction d’un centre de formation bien équipé, dans le secteur de Bwisha, pour une bonne réinsertion sociale et économique pour les plus vulnérables.
Le programme est mis en œuvre par le gouvernement de la RDC, l’Institut National de Préparation Professionnel (INPP), une institution qui favorise l’apprentissage professionnel; et les agences des Nations Unies ONU Femmes, PAM, PNUD et UNICEF.

Pour sensibiliser les membres des groupes armés, une nouvelle campagne "Libérez les enfants des groupes armés" a été lancée à l’occasion de la commémoration de la Journée de l’enfant africain, le 16 juin 2016.

La Fédération congolaise de football association (FECOFA) à travers l’équipe nationale de football (Les Léopards), s’est engagée à soutenir cette campagne pour une période de deux ans. Les joueurs vont enregistrer des messages en français, swahili, lingala et anglais qui seront véhiculés pour inciter les groupes armés à libérer les enfants qu’ils maintiennent encore captifs.

Le but est d’avoir zéro enfants soldats sur le territoire de la République démocratique du Congo.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook