Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Ramer pour sa santé


Par Rédigé le 06/02/2019 (dernière modification le 05/02/2019)

L'Aviron Sud Grésivaudan (AVS) est basé à La Sône, petite commune du sud de l'Isère. Comptant 54 licenciés, le club doté de deux sections (compétition et loisir) a décidé de diversifier son offre une proposant une section "Aviron Santé". Fruit d'une collaboration entre un grand nombre d'acteurs dont les dirigeants du club, le Comité Départemental Olympique Sportif de l'Isère, et deux associations locales, le projet visant à accueillir dans un premier temps des femmes en rémission d'un cancer du sein, a nécessité formations et investissements.


Une longue préparation en amont

Serge Boivin (à gauche) et Alain Menant (à droite) - co-présidents. Photo (c) Frédérique Gelas
Serge Boivin (à gauche) et Alain Menant (à droite) - co-présidents. Photo (c) Frédérique Gelas
podcast_ramer_pour_sa_sante_18_01_19.mp3 Ramer pour sa santé.mp3  (4.32 Mo)

Alain Menant, président de l'AVS, revient sur la section récemment créée: "L'aviron est un sport doux et accessible où les gens n'ont pas à supporter leur propre poids. Il permet de travailler le haut du corps, en fonction de ses possibilités". La mise en œuvre de cette section de sport adapté, a nécessité l'acquisition d'un savoir-faire par le biais de formations, ainsi que l'achat de matériel dédié: "Pour prétendre à être labellisé Aviron Santé par la Fédération Française d'Aviron, il faut avoir un coach aviron sport santé et être diplômé par la FFA (une formation ayant nécessité 1.500€ d'investissement). Concernant le matériel spécifique il a fallu acheter un défibrillateur, un cardiofréquencemètre, deux yolettes carbone (embarcations plus légères et plus facilement transportables) pour un coût de 13.000€ pièce, enfin deux ergomètres à 1.000€ pièce".

Le club a fait le choix de prioriser les maladies chroniques notamment les cancers du sein. Une orientation influencée par la fréquence de la maladie qui touche chaque année 58.968 nouveaux cas en France, 38 sur le territoire de l'Intercommunalité, et pas moins de 25 personnes dans un périmètre de 15km autour du club d'aviron.


Pourquoi pratiquer de l'aviron, pour qui?

Si le projet d'une nouvelle structure pour le club est actuellement étudié par la Communauté de Communes, le club a fait le choix de ne pas attendre sa réalisation et de lancer au plus vite sa section Aviron Santé. En s'appuyant sur deux associations locales (AVECC: Avançons Ensemble Contre le Cancer qui compte 48 membres et Santé vous Bien qui en dénombre plus de 80) une mutualisation des moyens, et notamment des locaux a été instaurée. L'aviron, qui est perçu comme un sport extrêmement physique, consiste à se propulser sur l'eau en fonction de contraintes crées par le milieu (eau, vent, plan d'eau...) à l'aide de rames: les avirons. "Il convient de savoir se propulser, assurer sa sécurité, savoir s'équilibrer et s'orienter". Avantage des sorties sur l'eau que chacun peut faire à son rythme: réduction des contraintes articulaires du fait d'une position assise, développement harmonieux de la force et de l'endurance. "L'activité permet de solliciter le corps, le cœur et l'esprit". Peu de contre indications absolues à la pratique de cette activité existent, mais les aspirants doivent toutefois obtenir l'aval d'un médecin spécialisé avant de se lancer.

Un suivi avant, pendant et après

Les personnes intéressées par l'Aviron Santé peuvent soit venir de leur propre initiative (elles seront alors renvoyées vers leur médecin traitant pour obtention d'un certificat médical), soit par un autre professionnel de santé (service oncologie, SSR, kinésithérapeute...), soit par la plateforme Prescri'Bouge. Ce dernier dispositif a pour objectif d'accompagner les personnes visées par le Plan Régional Sport Santé Bien Être (PRSSBE) vers une activité physique ou sportive de qualité, régulièrement et de manière pérenne.

Un accompagnement personnalisé est ainsi proposé aux pratiquants par le biais d'un parcours dont les étapes sont les suivantes: entretien avec un référent Prescri'Bouge pour un bilan de condition physique, participation aux ateliers passerelles si nécessaire, début d'une activité au sein d'une association partenaire référencée dans l’annuaire Prescri'Bouge, et bilan en fin de cycle. Dans le cas de l'aviron, après participation à la section santé, les nouveaux rameurs pourront, s'ils le souhaitent, intégrer la section loisirs du club.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Facebook