Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Réouverture du Château de Cheverny


Par Rédigé le 30/05/2020 (dernière modification le 31/05/2020)

Le château de Cheverny, dans le Val de Loire, annonce la réouverture de son domaine à partir de ce samedi 30 mai. Les amoureux de l'histoire de la Renaissance, et de la nature vont pouvoir parcourir les lieux sans restriction notable à l’exception de quelques nouvelles règles instaurer au sein même du château.


Le Château de Cheverny. (C) Château de Cheverny
Le Château de Cheverny. (C) Château de Cheverny
29_mai_à_17_34.mp3 29 mai à 17.34.mp3  (1.25 Mo)

Tour à tour, les châteaux du val de Loire rouvrent leurs portes au public. La visite du château de Cheverny, un de ces joyaux, a été repensée en terme de sécurité. Les visiteurs et visiteuses vont en effet devoir respecter quelques précautions : tout d’abord, les horaires d’ouverture de la billetterie seront réduits de 10H00 à 17H30, l’accès au Château sera limité à 120 personnes au maximum à la fois. Le repas des chiens n’aura plus lieu momentanément en public, afin d’assurer le respect des mesures de distanciations physiques. Avec ses 350 000 visiteurs par an, Cheverny est le 2ème château le plus visité de la Loire après Chambord. Blottie au cœur du Loir-et-Cher, à l’orée de la Sologne, la bâtisse demeure un témoignage du règne de Louis XIII. Aujourd’hui il est célèbre au niveau international grâce aux aventures de Tintin, héros du dessinateur Hergé, qui s’est inspiré des lieux pour créer le château de Moulinsart. C’est aussi une demeure privée qui appartient à la même famille depuis sa construction au 17ème Siècle.


Pendant deux mois, les propriétaires de châteaux, de parcs historiques ont observé avec consternation leurs salles et leurs caisses vides. Pendant la période de confinement, Cheverny a dû mettre au chômage partiel une grande partie de son personnel, 35 employés sur 40. Mais les propriétaires espèrent faire revenir tout le monde rapidement, et embaucher la quinzaine de saisonniers qui devaient renforcer l'équipe pour la période estivale.  Avec cette réouverture, la direction du château, le marquis et la marquise de Vibraye, espèrent limiter leurs pertes financières, estimées à 1 million d'euros sur un chiffre d'affaires 2019 de 5,5 millions d'euros. 
 

Un palais enchanté

Célèbre grâce aux aventures de Tintin, héros du dessinateur Hergé (C) Château de Cheverny
Célèbre grâce aux aventures de Tintin, héros du dessinateur Hergé (C) Château de Cheverny
Les châteaux ont toujours des origines nobles. Ils sont le reflet de l’Histoire de France. Depuis le Moyen-Âge, ces monuments prestigieux sont des constructions destinées à abriter des rois et des seigneurs. Ils sont habituellement construits comme des forteresses, afin de pouvoir les défendre, avec des murailles, des fortifications, un donjon, parfois des douves. Peu à peu, le château est devenu un lieu d’habitation. Les constructions des derniers siècles mettent l’accent sur le raffinement et l’esthétisme de bâtiments d’exception. Il ne faut pas cependant confondre le château avec le manoir. La différence entre un château et un manoir est que ce dernier est plus petit et se situe habituellement dans un village,  construit par de riches propriétaires terriens, aujourd’hui devenue une commune.

Le Château de Cheverny est situé à une dizaine de kilomètres au sud de Blois et à quinze kilomètres du Château de Chambord. Édifié par l'architecte Jacques Bougier entre 1620 et 1640, le château de Cheverny est précurseur du style à la française qui s’imposera sous le règne de Louis XIV. Sobriété et symétrie sont les maîtres-mots du maître d’œuvre qui bâtit un édifice au cordeau, composé d’un bâtiment central encadré par deux corps de logis et des pavillons d’angle. Le château doit la clarté de sa façade à l’utilisation de la pierre de Bourré qui a pour caractéristique de blanchir et de durcir avec le temps. Il faut savoir que le château n’a subi aucune modification, il est tel qu’il était au XVIIe siècle.

D’après l’histoire, tragique, le comte Henri Hurault, gouverneur de Blois sous Henri IV, cloitrait sa jeune épouse dans le premier château fortifié. Mais la surprenant un jour dans les bras d'un amant, il tua celui-ci d'un coup de dague et obligea sa femme à mettre fin à ses jours. Henri Hurault se remaria et, pour oublier les traces du passé, fut raser le premier Cheverny et laissa le soin à sa seconde épouse, Marguerite Gaillard de la Morinière, d'aménager le château selon le goût de l'époque. Malheureusement, ni le comte Henri Hurault, ni son épouse ne verront le château totalement terminé. C'est leur fille Elisabeth qui achèvera la décoration intérieure, pour un résultat magnifique. La Grande Mademoiselle, petite fille de Henri IV et cousine-germaine de Louis XIV, qualifiera d'ailleurs Cheverny de "palais enchanté". Des artisans et artistes réputés ont été en charge des différents aménagements comme le peintre Jean Mosnier et le menuisier Hevras Hammerber. Ensemble, ils ont façonné de splendides intérieurs coiffés de plafonds à caissons et peints de scènes légendaires. Les appartements sont richement décorés et possèdent un mobilier d’exception,dorures, toiles de maîtres, tapisseries des Flandres et des Gobelins, commodes Louis XIV et Louis XV, objets d’époque.
 









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook