Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Santiago du Chili: le métro qui marche à l'énergie verte


A partir de 2018, le métro de Santiago du Chili fonctionnera majoritairement grâce à l'énergie verte. Le soleil et le vent alimenteront prochainement son fonctionnement. Une première mondiale.


Soleil et vent feront bientôt avancer le métro de Santiago. Une première mondiale. Photo (c) Osmar Valdebenito
Soleil et vent feront bientôt avancer le métro de Santiago. Une première mondiale. Photo (c) Osmar Valdebenito
metro_santiago_1.mp3 Métro Santiago.mp3  (173.06 Ko)

Lundi 23 mai 2016, la présidente chilienne Michelle Bachelet a annoncé qu'à partir de 2018, 60% de l'énergie utilisée par le métro de Santiago du Chili sera éolienne et solaire: "Aujourd'hui le métro accède à l'avenir de l'humanité (...), à l'avenir du transport non-polluant", a t-elle déclaré, lors de l'inauguration des travaux d'une station de la future ligne 6 du métro de Santiago.

Afin de couvrir les 60% de besoins d’énergies renouvelables du métro, la centrale photovoltaïque El Pelícano et le parc éolien San Juan seront construits dans le désert d’Atacama, pour un investissement total de 500 millions de dollars, selon le communiqué de presse du gouvernement chilien.

La centrale, qui sera construite par la filiale SunPower de l’entreprise française Total, fournira 42% de l’énergie totale, le parc 18% et Chilectra les 40% restants.

Le métro de Santiago, qui compte aujourd'hui cinq lignes, cent stations et transporte chaque jour 2,5 millions de passagers, deviendra le premier au monde à utiliser l'énergie solaire.

"Nous entrons aujourd’hui dans ce futur de l’humanité qui a une conscience environnementale et dans ce futur du transport qui ne pollue pas. C’est une grande opportunité pour que notre capitale et notre pays se placent en première ligne du développement", s’est félicitée la présidente socialiste.

Toujours selon les informations du gouvernement, cette mesure permettra de réduire les émissions de CO2 dans la capitale chilienne de 130.000 tonnes par an. Elle aidera également le Chili à remplir son objectif de produire 70% de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2050.



31/05/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 24





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :