Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Singapour: vision d'une ville futuriste


D'après le classement Jupiner, Singapour est la ville la plus intelligente et moderne du monde en 2016. Rétrospective sur le musée des sciences qui représente la spécificité de cette cité-État.


La vue du musée ArtScience à Singapour. Photo prise par Sarah Barreiros.
La vue du musée ArtScience à Singapour. Photo prise par Sarah Barreiros.
singapour_2.mp3 Singapour.mp3  (478.18 Ko)

Singapour est de part ses infrastructures, le style de vie proposé et son dynamisme économique, la ville la plus futuriste du monde. En effet, de Marina Bay Sand, à Garden By The Bay en passant par le Museum of Science qui sont des endroits emblématiques de la ville, les moyens financiers et humains investis font partie des plus conséquents au niveau continental d'une part, et international d'autre part. Le classement de Jupiner "ville intelligente" a été effectué d'après une vaste étude de villes à travers le monde. 40 paramètres ont été étudiés dont la technologie, les transports, l'énergie, et l'économie. Il a été constaté que Singapour est un leader mondial dans l'application des politiques de mobilité et de la technologie à puce. Il y a un sentiment que les services publics sont à considérer par rapport à l'expérience des citoyens avec le secteur commercial. La façon dont nous communiquons avec le monde est de plus en plus rapide et de plus en plus retiré du monde réel. Il suffit de voir la popularité du jeu "Pokemon Go" dans le monde pour se rendre compte du buzz autour de la réalité virtuelle. Et ainsi le gouvernement de Singapour ne s'est pas laissé distancer par cet aspect et en a fait une force.


Le musée ArtScience ou "la main de Singapour"

Le musée ArtScience est une attraction célèbre de la Marina Bay Sands Resort situé au Bayfront Avenue. Il a reçu le prix du "repère vert" pour sa conception écologique. Il a également remporté le prix 2013 d'excellence de l'ingénierie du bâtiment et de la construction. Il propose un voyage à travers la créativité virtuelle. L'exposition comprend trois galeries appelées la curiosité, l'inspiration et l'expression. Les visiteurs peuvent utiliser les écrans tactiles interactifs informatisés et le jeu de rôle pour créer des dessins et les transférer à un collage en ligne. Le plus grand musée privé de Singapour se concentre donc sur les connexions entre l'art et la science à travers des expositions hi-tech qui repousse les frontières artistiques. Conçu par le célèbre architecte Moshe Safdie, le musée est en forme de lotus avec 10 pétales irrégulières. Il a ouvert ses portes au public le 19 février 2011, et peut accueillir environ 3.500 visiteurs à la fois. Les plans pour construire le Musée ArtScience sont apparus lorsque Las Vegas Sands Corporation a remporté la candidature pour développer un système intégré de resort (un parc) donnant sur Marina Bay. Il a été l'un des éléments clés dans le développement de cet endroit. Il a été réalisé en respectant le concept de la géométrie mathématiques complexes. Vu du dessus, le bâtiment ressemble à une gigantesque main tendue et a été surnommé "la main de Singapour". L'extrémité de chaque pétale possède un éclairage naturel pour mettre en valeur chaque pièce. Il y a 21 galeries réparties sur trois étages avec une surface totale d'environ 6.000 m2. Une autre caractéristique remarquable du musée est son toit, qui permet à l'eau de pluie de s'écouler dans une cascade cylindrique continu dans un miroir d'étang au niveau le plus bas du bâtiment. Une partie de l'eau est détournée pour une utilisation dans les salles du musée. Cela démontre à quel point l'union de l'art et la science peut mener à la création de quelque chose de beau.

Une évolution adaptée sur les besoins de la population

Singapour est une ville qui a énormément évolué en l'espace de 50 ans. Et cette société a été construite, en partie, grâce à la puissance de la suggestion. Depuis l'administration a tenu à se tourner vers l'extérieur, à apprendre et à collaborer avec d'autres pays afin de déterminer son avenir. Aujourd'hui, c'est l'un des centres financiers du monde, mais cela a été durement gagné. À la suite de son expulsion de la Fédération de Malaisie et l'indépendance en 1965, Singapour a été criblé de nombreux problèmes socio-économiques. Avec le chômage, le manque d'éducation et des logements insalubres, c'est aussi un pays sans ressources naturelles. L'homme qui a pris en charge cette tâche gargantuesque de refonte du pays a été le dernier Premier ministre Lee Kuan Yew. "Nous savions que si nous avions tout comme nos voisins, nous mourrions. Parce qu'on a rien à offrir par rapport ce qu'ils ont à offrir. Nous avons donc dû produire quelque chose qui est différent et de meilleur que ce qu'ils ont", a-t-il déclaré dans un journal américain. En 1986, Il a également dit: "Je suis souvent accusé de m'immiscer dans la vie privée des citoyens. Oui, si je n'avais pas fait cela, nous n'en serions pas ici aujourd'hui… nous n'aurions pas réalisé des progrès économiques, si nous n'étions pas intervenu sur les questions très personnelles comme qui est votre voisin? Quel est votre manière de vivre? Le bruit que vous faites, comment vous cracher, (en référence au comportement de leur voisin asiatique) ou la langue que vous utilisez. Nous avons donc décider de ce qui est juste". Cette stratégie a payé dans un délai de 50 ans, et l'économie est devenue l'une des plus innovatrices et favorables aux entreprises dans le monde. Ce qui prouve que cette ville du futur possède des qualités aussi bien au niveau technologique, qu'environnementale!



29/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 21







Retrouvez le Podcast Journal :