Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Skier à Tsakhkadzor

La chronique culturelle de Colette


C’est possible… Il suffit de se rendre en Arménie. Ce pays du Caucase avec ses presque 30.000 km2 et d’un peu plus de 3 millions d’habitants a été récemment mis à l’honneur, XVIIe Sommet de la Francophonie à Erevan la capitale, désignation de Louise Mushikiwabo comme secrétaire générale de l’OIF, Organisation internationale de la Francophonie. Et naturellement les différents hommages qui se sont succédés après le décès du chanteur franco-arménien Charles Aznavour.


Piste de ski à Tsakhkadzor. Photo (c) Serouj Ourishian
Piste de ski à Tsakhkadzor. Photo (c) Serouj Ourishian
25_668_chroniques_culturel_de_colette.mp3 Tsakhkadzor.mp3  (1.28 Mo)

La petite ville qui culmine à plus de 2.000 m d'altitude est une station de sports d’hiver fort bien équipée au milieu d’une région boisée, à une bonne cinquantaine de km d’Erevan. On la rejoint par d’excellentes routes et on y trouve de nombreux hôtels de toutes catégories. Certains tout encore imprégnés des canons de l'architecture soviétique ont multiplié d'imposants escaliers de marbre. Depuis plus de cent ans, Tsakhkadzor a connu différents moments, de station réservée aux officiels de l’époque soviétique, elle a su se transformer et attirer un nouveau public dont beaucoup de familles. En témoignent de nombreux petits pavillons. Les amateurs de monuments historiques y trouveront aussi leur compte, avec le monastère de Ketcharis dont la construction s’est étendue du XIe au XIVe siècle en l'honneur de Saint-Grégoire l'Illuminateur, l'évangélisateur de l’Arménie. S’y ajoutèrent au fil du temps les églises Saint-Signe, Katoghiké et Saint-Haroutyoun. Cet ensemble souvent détruit fut rénové plusieurs fois.

A une cinquantaine de km à l’est de la capitale se trouve le lac Sevan, le plus étendu d’Arménie avec ses 400 km2. Il a été reconnu depuis le 7 juin 1993 site Ramsar. Convention qui a pour objectif la conservation et l’utilisation des zones humides. Ses rives rappellent celles des lacs suisses ou italiens et lui aussi a inspiré les écrivains. En particulier le poète Ossip Mandelstam, auteur du "Voyage en Arménie", qui y séjourna en 1930.
Dans les environs est installé UWC Dilijan, dans un très beau cadre, au cœur du parc national de Dilijan. Cette institution est l'un des dix-sept collèges de United World Colleges et le premier pensionnat international d'Arménie. La mission d’UWC est de "faire de l'éducation une force permettant d'unir les peuples, les nations et les cultures pour la paix et un avenir durable". UWC Dilijan est une communauté qui œuvre pour un monde plus pacifique, équitable et durable grâce à une éducation équilibrée, stimulante et transformante, avec des personnes de divers horizons. Ce à quoi s’emploie UWC Dilijan depuis son ouverture, qui a eu lieu comme en témoigne une plaque apposée à l’entrée le 11 octobre 2014, en présence du président arménien Serzh Sargsyan, du président serbe Tomislav Nikolić, du Catholicos Karekin II d'Arménie et du patriarche Mar Ignatius Aphrem II de l'Église orthodoxe syrienne. Le 28 mai 2016, les 96 premiers diplômés, provenant de 48 pays différents, ont achevé leur scolarité de deux ans. Durant l'année universitaire 2017-2018, 213 étudiants de 82 pays ont été accueillis à l'UWC Dilijan.


Une capitale à parcourir

On ne peut éviter Erevan que domine le mont Ararat. Grâce à l’architecte Alexandre Tamanian, la petite bourgade endormie s’est transformée depuis la fin des années 1920 en une grande ville moderne aux larges avenues ombragées, bordées de bâtiments ocrés et aux immenses places. Comme celle de la République, magnifique ensemble architectural composé d’un de cinq bâtiments imposants, Galerie nationale et musée d'histoire de l'Arménie, ministère des Affaires étrangères, hôtel Marriott Armenia, ministère des Transports et Communications et Poste ainsi que Palais du gouvernement. Sans oublier un nombre impressionnant de fontaines. Ce cadre grandiose accueille les grandes manifestations, c’est ainsi que le 12 octobre 2018 s’y est tenue une soirée prestigieuse en l’honneur du sommet de la Francophonie, en présence des chefs d’État et d’une foule nombreuse. Naturellement, la mémoire de Charles Aznavour y fut à cette occasion célébrée. 

Alexandre Tamanian est aussi le concepteur du bâtiment de l’Opéra d'Erevan sur la vaste place de la Liberté. On remarque les statues d’Hovhannes Toumanian, le plus grand des poètes arméniens et d’ Alexander Spendiarov à qui la musique arménienne doit tant. Évidemment, y figure aussi celle d’Aram Khatchatourian qui ne fit pas seulement le compositeur des ballets Spartacus et Gayaneh où figure la célébrissime "Danse du sabre".

06/11/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 21







Retrouvez le Podcast Journal :